Le Samsung Galaxy Express fait halte en France

Mobilité
Samsung Galaxy Express

Positionné en milieu de gamme et porté par la connectivité 4G, le smartphone Samsung Galaxy Express, produit d’appel idéal pour les opérateurs, est annoncé en France à 399 euros TTC.

Pour accentuer sa force de frappe en milieu de gamme sur le marché européen des smartphones, Samsung met le Galaxy Express sur les rails.

Direction la France, avec comme principal argument une connectivité sans fil tous azimuts : Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4.0, GPS, NFC et… 4G.

Commercialisé en avant-première aux Etats-Unis depuis le mois de janvier chez l’opérateur AT&T, le Galaxy Express s’exporte, annoncé à 399 euros TTC hors subvention, avec dans son collimateur les mobinautes en quête d’une expérience à très haut débit.

Son modem étant compatible avec les fréquences LTE françaises à 800 MHz et 2,6 GHz, il est fort probable que Bouygues Telecom, Orange et SFR, en période de grands travaux sur le dossier 4G, fassent de ce smartphone un produit d’appel pour leurs forfaits.

On en entrevoit les prémices chez MeilleurMobile, où il est effectivement question d’un tarif symbolique d’un euro pour toute souscription d’une formule Ultimate Speed chez le MVNO NRJ Mobile (44,99 euros TTC par mois avec engagement de 2 ans).

Hormis la 4G, le Galaxy Express, quoique proche du Galaxy S3 en termes de design (coins arrondis, bouton Menu proéminent et châssis de plastique moulé à 9,3 mm d’épaisseur pour 139 g), n’a toutefois guère d’atouts pour s’extirper de la mêlée.

Doté d’une batterie de même capacité que le LG Nexus 4 (2000 mAh, autonomie estimée à 12 heures en appel voix sur réseau 3G), il reste plus onéreux et technologiquement moins bien doté.

Illustration avec le processeur Snapdragon S4 Plus (bicoeur à 1,2 GHz), l’APN de 5 mégapixels et l’écran Super AMOLED Plus de 4,5 pouces en 207 ppp (800 x 480 points).

La différenciation se fait plutôt au niveau de l’offre logicielle standard, articulée autour d’Android 4.1 “Jelly Bean” et vouée à faciliter l’interaction avec d’autres appareils connectés, notamment les tablettes et les Smart TV.

Même constat pour l’interface USB, qui prend en charge la norme MHL (Mobile High-Definition Link). Cette technologie permet, moyennant l’installation d’un adaptateur, d’externaliser l’affichage sur grand écran.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur