Samsung met le Galaxy Express sur les rails

Mobilité
Samsung Galaxy Express

Conforté dans sa position de leader sur le marché des smartphones, Samsung accentue sa force de frappe en milieu de gamme avec le Galaxy Express, porté par la 4G et le NFC.

Pour accroître sa force de frappe en termes de volume, Samsung dégaine un nouveau smartphone : le Galaxy Express, calé en milieu de gamme, avec comme principal attribut une connectivité sans fil tous azimuts, entre 4G et NFC.

Ce modèle, qui en rejoint près d’une quarantaine d’autres au catalogue du fabricant high-tech sud-coréen, est commercialisé en avant-première aux Etats-Unis, chez l’opérateur AT&T, pour 499 dollars hors subvention.

Le terminal va s’exporter sous peu vers le Royaume-Uni. Il devrait investir la France dans la foulée, son modem étant compatible les fréquences LTE à 800 MHz et 2,6 GHz.

Une particularité que Bouygues Telecom, Orange et SFR, en période de grands travaux sur le dossier 4G, pourraient mettre à profit, en utilisant ce Galaxy Express comme un produit d’appel pour leurs forfaits.

Samsung Galaxy ExpressD’autant plus que le design, autre argument fort accroche le regard, tant il s’apparente à celui du Galaxy S3, avec ce même bouton Menu proéminent, ces coins arrondis et ce capteur photographique avec flash LED (5 mégapixels).

On trouve, en façade, une autre optique. En l’occurrence une webcam annoncée à 1,3 million de pixels. Elle surmonte un écran de 4,5 pouces (207 ppp en 480 x 800 points) à technologie Super AMOLED Plus.

Le recours au plastique moulé affine le châssis à 9 mm d’épaisseur et maintient la masse du smartphone en deçà des 140 grammes.

S’y loge une batterie de 2000 mAh comparable à celle du Nexus 4 que LG produit pour le compte de Google. Autonomie annoncée : 14 heures en conversation sur les réseaux 3G.

Cette longévité tient pour partie à l’implémentation d’un processeur Qualcomm Snapdragon S4 Plus (bicoeur à 1,2 GHz) peu énergivore, assorti de 1 Go de RAM et de 8 Go pour le stockage.

Outre la 4G, on retrouve du Wi-Fi 802.11n, une interface Bluetooth 4.0, un module GPS et une puce NFC (Near-Field Communication), emblème de l’expérience “Always On” que prône Samsung.

Articulée autour d’Android 4.1 “Jelly Bean”, l’offre logicielle s’inscrit dans cette même logique, vouée à faciliter l’interaction avec d’autres appareils connectés, notamment les tablettes et les Smart TV.

Même constat pour l’interface USB, qui prend en charge la norme MHL (Mobile High-Definition Link). Cette technologie permet, moyennant l’installation d’un adaptateur, d’externaliser l’affichage sur grand écran.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien l’entreprise Samsung ?

Crédit photo : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur