Samsung investit le monde des clients légers

Cloud

Samsung s’invite sur le marché des clients légers avec les TC 190 et NC 190, deux séries de moniteurs LCD tout équipés qui se grefferont sur des réseaux d’entreprise via une relation maître-esclave avec un serveur unique.

L’émergence du cloud computing semble pousser même les plus désintéressés des constructeurs à s’essayer à la virtualisation. Pour Samsung, la tentative d’incursion se matérialise par quatre moniteurs tout-en-un qui reposent sur le principe du client léger.

Le nuage n’a pas fini de faire des siennes. Au-delà du sempiternel client léger prenant la forme d’un boîtier aux dimensions réduites, Samsung reprend le concept du “Zéro Client”, dont il intègre les fonctionnalités dans des moniteurs LCD.

Sans tomber comme une évidence au premier abord, l’intérêt du constructeur coréen pour le segment des machines virtuelles est sans doute motivé par la popularité de ses écrans (y compris les téléviseurs) auprès du public.

Décrits par leur fabricant comme des “solutions répondant aux exigences de performance, sécurité et flexibilité de l’entreprise“, les TC 190/240 et NC 190/240 se basent sur les environnements Citrix, VMWare ou Microsoft Hyper-V pour accéder à un serveur distant.

La virtualisation des postes de travail permet l’interaction entre l’ensemble des terminaux d’un réseau local, dans une architecture qui centralise les données sur une machine unique.

A la clé, une immunité renforcée contre les menaces virales, une administration plus aisée des droits d’accès et des coûts matériels réduits, selon Silicon.fr.

Avec une seul licence sur un serveur unique, de nombreux moniteurs peuvent être connectés pour profiter du partage de contenus“, résume Samsung.

Ses nouveaux produits à panneaux LED Full HD 19 et 23,6 pouces disposent de 4 ports USB, de haut-parleurs intégrés et d’un pied amovible avec réglage de hauteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur