Samsung joue ses netbooks à quitte ou double

Mobilité
Acer Aspire One 722 - netbook - vue super stylée qui déchire

Samsung France apporte un démenti aux rumeurs qui disait le constructeur sur le point de délaisser les netbooks pour se concentrer sur les ultraportables, dans le cadre de sa stratégie 2012.

L’un des feuilletons de ce week-end de fin novembre est à mettre à l’actif de Samsung. Un temps sous le coup de rumeurs qui le disaient sur le point d’abandonner les netbooks pour se consacrer aux ultraportables, le constructeur coréen nie toute volonté en ce sens.

Dans cette partie de poker menteur, les observateurs ont un peu trop vite enterré un fabricant dont le consensus laissait pourtant entendre qu’il avait abattu ses dernières cartes dans le domaine.

A l’origine, un courriel qui faisait état de la “nouvelle stratégie 2012“, démarche qui induisait la disparition du format 10,1 pouces “au profit des produits ultraportables (11,6 et 12 pouces) et ultrabooks“.

Interpellé à ce sujet, Samsung France y apporte un ferme démenti et rappelle la disponibilité de plus d’une vingtaine de modèles chez ses partenaires distributeurs, notamment dans l’Hexagone.

Nés en 2007 à l’initiative d’Asus et son EeePC de 7 pouces, les netbooks avaient surpris les foules à l’heure où les tablettes tactiles grand public n’étaient qu’à leurs prémices, plus de trois ans avant l’arrivée de l’iPad, première référence sur le segment.

Mais le succès de ces mini-ordinateurs essentiellement basés sur la plate-forme Intel Atom (certains embarquent une architecture AMD Brazos) s’estompe, inéluctablement, alors que se multiplient les solutions alternatives.

Si certaines ardoises hybrides telles que l’Asus EeePad Transformer parviennent à s’octroyer une honorable part du gâteau de l’informatique personnelle, leur seule discrétion sur le marché ne saurait remettre en question les prétentions de Samsung.

Il semble en effet que la partie immergée de l’iceberg se nomme ultrabook, un concept qui joue le compromis (écran plus grand, performances et autonomie relevées) pour surpasser les netbooks, à des tarifs toutefois sensiblement supérieurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur