Samsung livre ses premiers disques durs hybrides

Mobilité

La technologie optimise la consommation d’énergie des portables et réduit le
temps de démarrage système.

Samsung vient de livrer aux constructeurs informatiques ses tous premiers disques durs hybrides.

Ces derniers introduisent des modules de 128 ou 256 Mo de mémoire Flash sur des disques durs traditionnels. En stockant temporairement des données en mémoire Flash, le disque dur réduit les temps de démarrage et de reprise du système.

La technologie Flash sur disque dur augmente également l’autonomie des batteries des ordinateurs portables en limitant l’accès aux plateaux du disque, une opération gourmande en énergie. La technologie permet de diviser par deux le temps de démarrage et d’augmenter en moyenne de 10% l’autonomie de batterie.

Les nouveaux disques MH80 de Samsung exploitent la technologie ReadyDrive de Microsoft disponible sous Windows Vista. Ils se déclinent en versions 80, 120 et 160 Go.

Microsoft a concédé aux fabricants de disques des licences libres de droits à la condition expresse qu’elle soit appliquée exclusivement aux systèmes Windows.

Les fabricants Seagate et Hitachi travaillent également au développement de disques durs hybrides.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 7 mars 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur