Réalité virtuelle : Samsung en fait tout un cinéma

MobilitéSmartphones
4 2

Samsung annonce la création d’un studio de cinéma dédié à la réalité virtuelle. Du contenu original destiné à alimenter son casque Gear VR.

Samsung annonce la création d’un studio de cinéma dédié à la réalité virtuelle et destiné à alimenter con casque Gear VR en contenu.

En décembre 2014, Samsung lançait l’application Milk VR destinée au casque de réalité virtuelle Gear VR et endossant le rôle de portail pour des vidéos à 360 degrés.

Le groupe sud-coréen veut aller plus loin en créant lui-même son contenu vidéo pour la réalité virtuelle à travers un studio dédié.

Aucun détail n’a été donné sur cette nouvelle entité. Tout juste sait-on que la société de production sera localisée à New-York. Marc Mathieu, Responsable marketing de la branche US de Samsung, a juste précisé que le studio serait situé dans les mêmes locaux qu’une antenne de Samsung consacrée au marketing.

L’annonce a été faite durant le Festival du film Sundance qui se tient à Park City dans l’Utah, qui se déroule jusqu’au 31 janvier. A cette occasion, les festivaliers peuvent aussi tester le casque Gear VR.

Révélée à l’occasion de la conférence Oculus Connect 2015, la version grand public du Gear VR (conçue en partenariat avec Oculus) fonctionne avec tous les smartphones Samsung de la gamme 2015. Il est proposé à 99 dollars, ce qui en fait un candidat idéal, tout comme les autres casques de réalité virtuel utilisant un smartphone, pour démocratiser la réalité virtuelle.

Oculus a en effet récemment lancé les pré-commandes de l’Oculus Rift avec un tarif de 699 euros (sans les frais de port et de douane et sans prendre en compte le prix du PC nécessaire pour l’exploiter).

HTC doit encore annoncer le tarif de son casque HTC Vive, conçu avec Valve, tout comme Sony avec le PlayStation VR (destiné à la console PlayStation 4). Seul ce dernier est susceptible d’endosser le rôle de casque « grand public » grâce à un tarif abordable.

Le Gear VR de Samsung a donc une occasion en or pour attirer à lui les mobinautes désireux de découvrir la réalité virtuelle. Mais pour cela, il y a un besoin impérieux d’offrir du contenu. C’est l’objectif du studio new-yorkais de Samsung.

La firme coréenne a également annoncé un partenariat d’une durée d’une année avec le Sundance Institute, l’organisation qui chapeaute le festival. Le groupe sud-coréen viendra épauler le cinéma indépendant et les talents créatifs.

L’an passé, toujours dans le cadre du Festival Sundance, Oculus VR présentait sa filiale Oculus Story Studio. Cette année, la société entrée dans le giron de Facebook a recruté l’acteur Joseph Gordon-Levitt (« The Walk : Rêver plus haut », « Inception »…) pour faire la promotion de son casque.

La promotion du film « The Walk : Rêver plus haut » de Robert Robert Lee Zemeckis a d’ailleurs aussi été faite avec une expérience de réalité virtuelle proposée sous forme d’application mobile.

Le cinéma devrait donc être l’autre (avec le jeu vidéo) grand vecteur d’expériences de réalité virtuelle immersive. Le portal Milk VR de Samsung donne déjà accès à 13 films.

Quatre d’entre eux (« theBlu: Encounter », « Irrational Exuberance », « Hard World for Small Things » et « Waves ») ont été réalisés par Wevr, un studio spécialisé dans la réalité virtuelle.

(Crédit photo : Julia Tim, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur