Samsung termine l’année sur une bonne Galaxy Note

MobilitéTablettes
Galaxy Note Samsung

Samsung couronne un faste exercice 2011 auréolé d’un ultime succès, celui de son smartphone hybride Galaxy Note, livré à un million d’exemplaires en deux mois.

Curieux smartphone qui laissait dubitatif les analystes quand à son futur proche, le Galaxy Note réalise au dernier pointage un démarrage convaincant : un million d’exemplaires livrés dans le monde en deux mois.

Instigateur de ce ‘form factor’ sans équivalent jusqu’alors et de surcroît additionné d’un stylet propriétaire à technologie active, Samsung s’est efforcé de croire au potentiel d’un terminal mis à disposition en avant-première chez SFR.

L’évolution du marché hexagonal donne raison à l’opérateur au carré rouge, à ceci près que de telles estimations chiffrées répertorient les produits sortis d’usine, à destination des revendeurs et des opérateurs.

Le constructeur coréen privilégiant généralement la bonne foi aux yeux plus gros que le ventre, il y a fort à parier que l’ensemble de ces appareils auront tôt fait de trouver acquéreur.

Principal argument de vente, la versatilité du contrôle tactile n’a toutefois pas nécessairement séduit la cible qu’elle promettait pourtant d’aguicher, à savoir les professionnels en quête d’un véritable bloc-notes interactif.

Il semble que l’écran Super AMOLED et sa résolution monstre de 1280 x 800 points (diagonale de 5,3 pouces oblige) aient davantage retenu l’attention des mobinautes.

Paré d’atouts tels que ce capteur photographique à 8 mégapixels et ce système Android Gingerbread bientôt mis à jour en version Gingerbread, le Galaxy Note parvient même à se hisser au niveau du Lumia 800, le nouvel ambassadeur de Windows Phone.

En dépit d’une sensible réorientation stratégique vers le haut de gamme, la diversification de son offre mobile sourit à Samsung, qui s’est imposé comme le premier rival d’Apple en cette fin d’année.

Auteur d’un exercice 2011 bouclé en fanfare et sur des ambitions significatives, le groupe basé à Séoul a dépassé la barre des 300 millions de téléphones vendus, pour dépasser la firme de Cupertino et titiller Nokia, qui conserve le tête du marché en volume grâce à ses ‘feature phones’.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur