Samsung trahit le secret d’un iPad Mini

Un représentant de la maison Samsung révèle quelques détails croustillants quant au partenariat technologique noué avec Apple. Il convient toutefois de prendre ces déclarations avec des pincettes.

iPad 2 dans le Logitech Tablet Case

L’anonymat prime pour ce représentant de Samsung qui a vidé son sac auprès de la presse sud-coréenne.

De manière officieuse,  le constructeur high-tech coréen affirme qu’Apple a bien dans ses cartons un mini-iPad de 7,85 pouces, dont l’intronisation est prévue pour la fin d’année.

Quand bien même le journal Korea Times, propos à l’appui, considère une telle échéance comme irrévocable, il convient d’user du conditionnel.

Ce mystérieux « indic » de la maison Samsung évoque également les enjeux de l’accord qui lie sa société à Apple « au moins jusqu’en 2014, selon les termes du contrat [pour le moins juteux, ndlr] ».

Il faut rappeler l’interdépendance business des deux groupes : Samsung est le deuxième plus important fournisseur d’Apple tandis qu’Apple constitue le premier client de Samsung.

Ce qui ne les empêche pas d’alimenter une guerre judiciaire dans le monde pour protéger leurs droits respectifs sur les brevets exploités sur les smartphones et les tablettes.

Les sommes engagées sur l’exercice 2011 pourraient tutoyer les 10 milliards de dollars.

En fonction du succès de l’iPhone 4S et dans une moindre mesure du New iPad, l’investissement pourrait enfler d’un milliard supplémentaire au cours de l’année 2012.

En échange de ce considérable pécule, Samsung produit, pour le compte d’Apple, processeurs, mémoires flash NAND et modules DRAM.

Il n’est pas exclu que le partenariat s’étende aux dalles tactiles à technologie PLS, alors que les principaux concurrents (LG et Sharp) ne semblent pas en mesure de soutenir la cadence de production.

Tim Cook lui-même aurait reconnu à Samsung un rapport qualité-prix sans égal, pour des composants dernier cri et une chaîne industrielle réactive, habilitée à composer avec d’éventuels sursauts de la demande.

En dépit des multiples contentieux judiciaires qui enveniment une relation à l’acmé du tumulte, les deux parties semblent enclines à poursuivre leur collaboration. Témoin ce futur MacBook Air qui embarquerait un SSD estampillé Samsung.

Crédit photo : iPad 2 (archive)

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Samsung trahit le secret d’un iPad Mini

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

06:39:22