Sandforce adapte son micro-contrôleur aux exigences du cloud

Mobilité

SandForce vient de dévoiler son tout dernier micro-contrôleur pour SSD. Le SF-2481 se destine à une utilisation dans des environnements de cloud computing.

Le micro-contrôleur SF-2481 de Sandforce dispose de fonctionnalités intéressantes qui le rendent parfaitement adapté au cloud computing.

Les besoins en stockage dans le cloud computing sont en pleine explosion dans le monde entier, et pour optimiser les coûts, l’environnement cloud a besoin de stockage de type SSD qui bénéficie des performances les plus élevées qui soient en terme de longévité et de fiabilité sur une base de flash MLC,” a déclaré Jeremy Werner, directeur du marketing de SandForce.

Le micro-contrôleur SF-2481 SSD a été spécifiquement conçu pour offrir la combinaison idéale de performance, d’endurance et d’innovations nécessaires dans les centres de données informatiques du cloud.

SandForce bénéficie d’une véritable expertise dans le domaine des micro-contrôleurs pour SSD. Il s’appuie sur plusieurs technologies qui augmentent notamment l’endurance des SSD.

C’est ce qui permet au SF-2481 de fonctionner avec de la flash NAND MLC (Multi-Level Cell) en lieu et place de la SLC (Single Level Cell) généralement utilisée dans les SSD à usage professionnel.

L’efficacité de l’ECC (Error Code Correcting) est ainsi multipliée par deux par rapport à celle d’un micro-contrôleur standard. Mais SandForce y va également d’algorithmes savants qui sont intégrés au firmware du SF-2481.

Des fonctionnalités dites d’Analyse Prédictive d’Erreurs (Predictive Failure Analysis) dont le Media Health Test assurent la fiabilité de la flash durant la vie du SSD. SandForce parle de technologie DuraClass pour son circuit destiné aux SSD compatibles avec le Sata III (6 Gb/s).

La sécurité des données est aussi garantie par le chiffrement AES. Fiabilité et sécurité donc mais aussi vélocité puisque les vitesses peuvent atteindre 500 Mo/s en lecture et en écriture. SandForce annonce jusqu’à 60000 IOPS (Input/Output Operations Per Second).

Ce sont les technologies avancées en matière de gravure des transistors qui vont permettre de baisser le coût de la flash et de démocratiser son usage grand public.

Et dans le domaine professionnel, c’est l’utilisation de la flash MLC qui permet aux sociétés IT d’adopter le SSD dans leurs data centers.

Or, ce sont des micro-contrôleurs performants qui permettent de l’utiliser avec un maximum de fiabilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur