SAP s’appuierait sur IBM pour les solutions e-business

Mobilité

L’allemand SAP et IBM seraient sur le point de s’allier dans le commerce électronique, selon le Financial Times. SAP deviendrait ainsi le fournisseur privilégié de solutions d’e-commerce pour les clients de la branche d’IBM spécialisée dans l’intégration des systèmes.

Le numéro un européen du progiciel, l’allemand SAP, discuterait d’un partenariat avec IBM. L’information révélée par le Financial Times, sans être confirmée, n’est toutefois pas démentie par SAP. Ce dernier se retranchant derrière un “no comment”. Karim Mokhnachi, directeur marketing de SAP France, s’est contenté de dire que l’annonce sera rendue publique à Orlando, lors de la conférence annuelle des utilisateurs SAP le 13 juin prochain. Pour autant, l’annonce d’un partenariat avec IBM n’aurait rien de surprenant. Les deux sociétés ont des accords en commun depuis près de dix ans.Un rapprochement entre ces deux géants de l’informatique renforcerait considérablement la position de SAP sur le marché du logiciel destiné au commerce électronique. Peu de détails sont pour le moment disponibles. Toutefois, le quotidien économique croit savoir que ce rapprochement permettrait à SAP de devenir le fournisseur privilégié de solutions e-commerce aux clients d’IBM. En contrepartie, IBM toucherait un pourcentage sur les ventes réalisées. IBM ne serait pas satisfait des solutions d’Ariba et i2Reste que si l’alliance avec IBM se concrétise, cela remettrait en cause les accords privilégiés que ce dernier a passé l’an dernier avec i2 et Ariba. Ces deux sociétés sont effet deux concurrents de SAP. Selon le Financial Times, leurs solutions intégrées dans le domaine de la bourse en ligne ne donneraient pas entière satisfaction à IBM. Par ailleurs, alors que les acteurs de ce secteur traversent une période difficile, l’allemand affiche d’excellents résultats (voir édition du 26 avril 2001).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur