Sapphire 08 : SAP pousse les systèmes d’information “agiles”

Cloud

L’éditeur met en avant les architectures SOA pour la création d’applications composites. Et lance une offre de service associée.

Il y a encore quelques années, les logiciels packagés, “bout-en-bout” ou “end-to-end”, étaient indispensables pour être dans le vent. Qu’on se rassure, le “packagé” reste de bon ton mais la tendance est aujourd’hui également à l’agilité et aux applications composites, personnalisées en fonction des besoins de chaque entreprise. Et SAP vient de le prouver à l’occasion de son salon Sapphire, qui vient de s’achever à Berlin.

Intimement liée aux architectures orientées services (SOA ou “services-oriented architectures”), ladite agilité s’est en effet imposée dès les premières présentations de ce grand raout auquel SAP convie chaque année ses partenaires et ses clients.

L’enjeu est clair pour le conglomérat allemand : un système d’information agile doit aider les entreprises à s’adapter plus rapidement aux changements. Il serait aussi indispensable pour le fonctionnement en réseau des entreprises, d’après Henning Kagermann. Le co-PDG de SAP a souligné dès la première conférence plénière qu’une tendance lourde réside dans “l’usage des réseaux pour anticiper les opportunités d’affaires”, que ce soient les réseaux collaboratifs (entre plusieurs sociétés, partenaires ou clients) ou les réseaux “coordonnés” (coordinated), via une optimisation des processus.

2800 Web services pour Netweaver

Sans surprise, la réponse de SAP à ces enjeux est à chercher dans Netweaver, la plateforme de middleware qu’il développe depuis 2003 (et pour laquelle l’éditeur revendique aujourd’hui près de 39 000 déploiements). Une plateforme qui permet de mettre en oeuvre des architectures orientées services (SOA), et donc des applications “composites”, regroupant différents composants internes ou externes.

Au total, environ 2800 web services pour Netweaver sont déjà disponibles, d’après Jacques Libeyre, responsable des solutions de la filiale française. Lequel estime que ce chiffre est largement supérieur à ce qui est offert par les concurrents de SAP.

Quelle importance ? En interne, Henning Kagermann souligne que de nouvelles fonctionnalités de décisionnel peuvent désormais être embarquées dans CRM 2007, la dernière mouture de la solution de gestion de la relation client du groupe. “De nombreux partenaires ont aussi développé des applications composites autour de SAP”, signale Jacques Libeyre, avant de mettre en avant, entre autres, les “formulaires interactifs” d’Adobe et les outils de test Mercury de HP.

Enfin, à noter que l’éditeur allemand a profité de son salon de Berlin pour lancer une nouvelle offre de services et de support autour des architectures orientées services. Elle allie des outils méthodologiques à des prestations de conseil, de développement, de support et d’administration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur