Satya Nadella rebat les cartes de Microsoft

EntrepriseRégulations
satya-nadella-microsoft

Le nouveau CEO de Microsoft réaffirme sa volonté d’insuffler une nouvelle dynamique d’entreprise pour relever les défis d’une ère où l’informatique est productivité et ubiquité.

Notre industrie ne respecte que l’innovation ; pas la tradition“. Ces propos tenus lors de son investiture début février à la tête de Microsoft, Satya Nadella les a réitérés dans une lettre publiée le 10 juillet 2014 à l’attention des salariés de la firme.

Le successeur de Steve Ballmer ne dévoile pas de feuille de route (ce sera fait le 22 juillet avec la présentation des résultats trimestriels). Mais il prône une véritable rupture organisationnelle et souligne sa volonté d’insuffler une nouvelle culture d’entreprise pour relever les défis d’un environnement IT en pleine évolution. Le ton est donné concernant la redéfinition des priorités autour d’un objectif : apprivoiser, entre cloud, technologies mobiles et Internet des objets, l’ubiquité de l’informatique.

“Réinventer la productivité” impliquera donc – selon Satya Nadella – d’harmoniser l’expérience entre terminaux, applications, données, plates-formes de communication et interaction homme-machine. Les technologies prédictives joueront un rôle primordial dans la personnalisation de l’expérience utilisateur et dans la capacité à séparer efficacement les tâches professionnelles des activités personnelles.

Microsoft construit sa stratégie sur ce concept du “dual user” évoluant dans un écosystème connecté, collaboratif et sécurisé, avec un contrôle strict de la vie privée. Cette expérience unifiée induit une dimension multiplateforme, de l’intégration des applications hébergées à la gestion des identités en passant par le stockage dynamique… et la possibilité, pour les entreprises, d’associer facilement leurs data centers en propre avec Azure en une même infrastructure.

Delve (“projet Oslo”) pour faciliter la recherche d’informations en environnement collaboratif, Power Q&A pour obtenir des réponses aux questions en langage naturel, Skype Translator pour faire tomber les barrières de la langue : l’intelligence artificielle constituera un autre pilier de l’offre Microsoft. Satya Nadella évoque également le devenir prometteur de l’assistant Cortana, qui, à terme, “saura donner dans le domaine du hautement contextuel, pour savoir par exemple si ma requête sur le temps qu’il fait est liée au choix de ma tenue vestimentaire ou de ma destination pour les prochaines vacances“.

Dans un monde où “près de trois milliards de personnes sont connectées à Internet”, le potentiel est énorme. Mais chacun chez Microsoft devra y mettre du sien. Pas forcément en travaillant plus, selon Satya Nadella. Mais en fixant des objectifs sur le long terme, en réduisant le temps nécessaire à la prise de décisions et en analysant plus finement la situation du marché grâce à des équipes dédiées en lien avec chaque division.

Steve Ballmer - Microsoft

Image 1 of 15

Microsoft : Steve Ballmer remplace Bill Gates (janvier 2000)
Succession stratégique à la tête de Microsoft (image : AllThingsD Conference, 2008)

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur