Sauvegarde en ligne : Symantec s’offre SwapDrive

Cloud

Après EMC et son offre Mozy, c’est au tour de Symantec d’intégrer à sa gamme une plate-forme de sauvegarde en ligne.

La sauvegarde en ligne et la récupération de données suscitent décidemment toutes les convoitises. Après les rachats de Berkeley Data Systems en octobre 2007 par EMC, puis celui d’Arsenal Digital par IBM fin 2007, Symantec vient lui d’intégrer SwapDrive, un autre spécialiste de la sauvegarde en ligne. Le montant de la transaction, qui est déjà finalisée, n’a pas été communiqué même si plusieurs sources en ligne font état de 123 millions de dollars.

Créé en 1998 aux Etats-Unis, SwapDrive édite une gamme de services permettant de sauvegarder automatiquement en ligne les données de plusieurs terminaux, via l’installation d’un “petit” logiciel sur le poste client.

La firme, qui revendique près de deux millions d’utilisateurs, est à l’origine de deux principaux services : Backup.com et WhaleMail. Le premier est une plate-forme de sauvegarde en ligne, sécurisée et dupliquée en plusieurs endroits. Le second est dédié au transfert de fichiers très volumineux. Deux offres qui sont, selon Symantec, complémentaires du portefeuille Norton de solutions grand public de sécurité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur