Savee : un frenchie sur Google Play

CloudMobilitéOS mobilesTablettes
savee-android

Conçue par un jeune développeur français spécialisé dans la Green IT, l’application Savee permet d’optimiser l’autonomie et les performances des smartphones et tablettes Android.

Dans la foule des applications dédiées à l’optimisation de l’autonomie et des performances sur les terminaux mobiles Android, un outil de conception française entend se distinguer par son exhaustivité. Son nom : Savee.

A l’origine de ce “gestionnaire énergétique” (accessible pour 1,50 euro TTC sur Google Play), on retrouve une SARL unipersonnelle au capital de 45 000 euros, basée à Pannes (Loiret) et enregistrée depuis le 17 février 2014 à Orléans sous l’immatriculation 800 363 699 (source INPI et Greffes des Tribunaux de Commerce).

Son gérant Alexander Hoffmann est un développeur de formation. Âgé de 23 ans, il dispose déjà d’une expérience dans le domaine de la Green IT. En septembre 2011, il fondait, à Saint-Gely-du-Fesc (Hérault), l’entreprise IA-KAR, spécialisée dans la conception de logiciels visant à réduire la consommation électrique des ordinateurs, mais aussi de solutions à vocation sociale, destinées en l’occurrence à faciliter l’accès à l’informatique pour les seniors et les handicapés. Parmi ses clients figurent aujourd’hui le Conseil général du Loiret.

Ses technologies développées pour les plates-formes desktop, Alexander Hoffmann les décline sur mobile avec Savee, à l’heure où les ventes de smartphones explosent en France (15,8 millions écoulés en 2013 selon GfK, soit plus des deux tiers du parc de téléphones portables). L’idée de départ est simple : gérer de manière optimale les ressources allouées à l’appareil en fonction de son utilisation.

De nombreux éléments entrent en ligne de compte dans la définition d’une “stratégie énergétique” : gestion des connexions sans fil, synchronisation des comptes en ligne, contrôle de la température, recyclage de la mémoire… Sur l’écran d’accueil s’affichent le pourcentage de batterie restant et le temps nécessaire au chargement – uniquement, dans ce dernier cas, si le téléphone est relié à une source d’énergie (secteur, induction, accumulateur externe).

 

Savee peut tout gérer automatiquement, mais l’utilisateur peut aussi procéder à des réglages manuels. Le premier volet “Écran” permet d’ajuster la luminosité et de paramétrer les conditions de mise en veille du téléphone. Dans la partie “Réseau” sont réunies toutes les interfaces de communication sans fil, avec des options précises comme la désactivation du Wi-Fi après 30 secondes si l’écran est éteint ou lors d’un appel.

Une rubrique “Synchronisation” permet de gérer les comptes en ligne avec quelques fonctions supplémentaires par rapport à ce que propose le système Android ; par exemple, autoriser la synchronisation lorsque le téléphone est sur secteur. Le volet “Puissance” est utilisable pour gérer l’allocation des ressources système aux différentes applications (le mode automatique ne fonctionne que sur les appareils “rootés”).

L’analyse des applications les plus gourmandes en ressources s’effectue dans le panneau “Mémoire”. Le menu “Optimisation” en est le prolongement, avec trois options : “Général” (ferme les applications qui consomment plus que la “moyenne”), “Optimum” (ferme les applications de faible priorité consommant plus de 50% de mémoire que la “moyenne”) et “Ultime” (ferme toutes les applications de faible priorité).

A noter la possibilité d’afficher en temps réel les informations systèmes et de paramétrer quelques éléments comme le thème, la langue et le widget. Savee s’intègre aussi dans la barre de notifications, avec des indicateurs de consommation, de pourcentage de batterie restant et de temps de chargement.

Mise à jour en version 1.2 le 30 août 2014, l’application (7,62 Mo) requiert forcément de nombreuses permissions parmi lesquelles “accéder à l’historique de l’appareil et des applications”, “utiliser la géolocalisation”, “modifier le contenu de la mémoire” ou encore “voir l’état et l’identité du téléphone”.

Savee n’est pas seule sur le Play Store. En faisant une recherche sur son nom, on obtient plusieurs centaines de résultats. En 2e position apparaît DU Battery Saver & Widgets, dont la version gratuite, limitée en fonctionnalités, est gratifiée d’une note de 4,5/5 après plus de 50 millions de téléchargements. Juste derrière, on retrouve Easy Battery Saver, 10 millions de téléchargements et une note de 4,6/5. La première propose un mode de “charge saine” permettant de prolonger la durée de vie de la batterie en débranchant le chargeur au bon moment. La seconde dispose d’un mode concentré sur la connectivité et qui ne laisse actifs que les appels vocaux et messages texte.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les meilleures applications Android pour les pros ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur