Scénario noir : les banques britanniques gèrent une cyber-attaque lors des JO 2012

Cloud

Les banques du Royaume-Uni ont commencé un exercice de résilience face à une attaque informatique combinée à des risques de blocage lors des Jeux Olympiques organisés à Londres.

A un peu plus de six mois de la folie annoncée des Jeux Olympiques de Londres de 2012, les banques britanniques ont mis leurs systèmes à l’épreuve en simulant une cyber-attaque.

Hier (23 novembre), 87 établissements bancaires du Royaume-Uni ont dû se plier aux piles de problèmes – simulés – que la Financial Services Authority (FSA, l’autorité anglaise des marchés financiers), la Banque d’Angleterre et le ministère des Finances ont concoctés pour eux.

Les potentiels menaces testées étaient doubles.

En premier, l’exercice a simulé une attaque informatique contre les systèmes financiers.

Il s’agit de vérifier si les équipes savent réagir quand les communications et l’accès Internet sont interrompus, que les ventes de gros sont impossibles et que les systèmes de vente aux particuliers sont inopérants.

Les banques ont dû en particulier vérifier que les procédures pour gérer leur clientèle face à des situations inédites (impossible de retirer de l’argent ou de payer avec leurs cartes) sont vraiment efficaces.

Autre test réalisé en simultané : une simulation de la pagaille qui risque de s’installer à Londres pendant l’été 2012 durant les Jeux Olympiques.

Par exemple, les embouteillages qui retardent les fourgons blindés devant alimenter les distributeurs de billet, des équipes incomplètes à causes de collaborateurs bloqués dans les transports…

Le FSA publiera ses conclusions en février. “Il n’y a pas de ‘réussite’ ou ‘d’échec‘” assure le gendarme financier.

C’est un exercice destiné aux entreprises pour vérifier leurs systèmes de continuité de l’activité, et pour les mettre à jour quand nécessaire” résume l’Autorité, citée par eWeek UK.

Les mauvais élèves risquent tout de même de vivre des réunions tendues avec les autorités publiques…

Logo : © zothen – fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur