Scour racheté pour 9 millions de dollars

Cloud

Scour, qui a développé le logiciel d’échange de fichiers éponyme, est finalement racheté par CenterSpan. Listen.com et Liquid Audio étaient sur les rangs mais c’est la société qui développe des outils de peer-to-peer qui l’emporte pour 9 millions de dollars et reprend la main… sans hériter des poursuites lancées contre Scour. CenterSpan entend développer une solution légale.

Le nom de Scour est souvent associé à celui de Napster. Les deux systèmes d’échange de fichiers sont en effet assez proches. Pourtant à la différence de Napster, les données échangées par le biais de Scour ne passent pas par des serveurs centraux. De plus, Scour n’est pas limité aux fichiers MP3, il permet de récupérer des images ou des séquences vidéo (voir édition du 5 avril 2000). En fait, il permettait, car depuis le 16 novembre, si le site est toujours ouvert, le système d’échange de fichiers est bel et bien clos. Scour est en effet poursuivi par la RIAA (Recording industry association of America) et ses homologues du cinéma pour violation des droits d’auteur (voir édition du 21 juillet 2000). La société a fini par déposer son bilan, ce qui entraîne une procédure légale lors de laquelle les repreneurs doivent se faire connaître.

Trois candidats au rachat de Scour

On savait Listen.com intéressé par le rachat de Scour. Chacune des Majors de l’industrie du disque possédant des parts du capital du site musical, ce rachat par des membres de la RIAA aurait eu un petit parfum comique. A la dernière minute, Liquid Audio, spécialiste de la sécurisation de la musique en ligne, s’était aussi porté acquéreur. Finalement, c’est celui auquel on s’attendait le moins qui est désigné : CenterSpan Communications, une société qui développe des solutions de peer-to-peer. Pour 9 millions de dollars (un peu plus de 66 millions de francs), CenterSpan s’achète un nom célèbre du partage de fichiers, associé à une base de 4,5 millions d’utilisateurs enregistrés avant la fermeture. Il hérite des dettes, mais pas des poursuites judiciaires.

Dès le début, CenterSpan a insisté sur le fait qu’il voulait faire de Scour un système légal. Il sera en fait intégré à C-star, un système d’échange de fichiers que CenterSpan prévoit de lancer au premier trimestre 2001. Pour l’instant, on n’en sait guère plus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur