Scrabble vs Scrabulous : fin de la partie judiciaire

Cloud

La firme américaine de jeux Hasbro poursuivait en justice les créateurs du jeu “Scrabble-like”. Les parties ont trouvé un terrain d’entente.

Hasbro a finalement abandonné sa poursuite judiciaire à l’encontre des frères Agarwalla au sujet du jeu “Scrabble-like” sur Facebook : Scrabulous. La décision met un terme à près de cinq mois de bataille judiciaire entre la firme américaine de jouets et deux jeunes inventeurs indiens.

Ces derniers avaient été accusés de plagiat car l’application Scrabulous, développée pour Facebook, ressemblait en tous points au célèbre jeu Scrabble.

Hasbro, propriétaire des droits Scrabble en Amérique du Nord, et Mattel, propriétaire du jeu de plateau à l’international, avaient déposé une demande formelle de retrait après avoir développé leur propre version du jeu pour Facebook. Le jeu s’intitule “Scrabble Beta”, et comporte à ce jour près de 500 000 utilisateurs actifs sur le réseau social.

25 000 dollars de recettes publicitaires par mois

De son côté, Scrabulous a changé le nom de son application pour Facebook et en a modifié certaines caractéristiques. Wordscraper, le nouveau nom de Scrabulous, compte aujourd’hui quelque 200 000 utilisateurs sur Facebook.

Hasbro a déclaré dans un communiqué de presse en début de semaine être “satisfait de voir que RJ Software [nom de l’entreprise des frères Agarwalla, ndlr] a entrepris les modifications nécessaires sur Wordscraper et Lexulous. Sur cette base, nous avons décidé d’abandonner nos poursuites.” 

Utilisé par plus de 500 000 personnes au sommet de sa popularité, Scrabulous avait fait de Jayant et Rajat Agarwalla des frères riches, le jeu en ligne leur rapportant 25 000 dollars par mois en revenus publicitaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur