Seagate atteint les 320 Mo/s

Mobilité

Un des principaux fabricants de disques durs vient de faire une démonstration de transfert de données à des taux encore jamais atteints.

Le constructeur de disques durs Seagate vient d’annoncer le premier disque dur tirant parti d’une technologie de transfert de données permettant d’atteindre un débit maximum de 320 Mo/s ! Cette technologie en cours de normalisation s’appelle SPI-4 et devrait succéder à l’actuel SCSI Ultra 160 qui, comme son nom l’indique, permet des transferts à 160 Mo/s au maximum. La démonstration a d’ailleurs été faite à l’aide de câblages normalement destinés à l’Ultra 160.

Cette démonstration de savoir-faire est très importante pour Seagate alors que deux de ses principaux concurrents, Maxtor et Quantum, viennent de fusionner leurs activités (voir édition du 4 octobre 2000).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur