SecureWorks en Bourse : Dell aurait enclenché le levier

BourseEntrepriseSécurité
dell-secureworks-ipo
3 8

Dell envisagerait l’introduction en Bourse de sa division SecureWorks (cybersécurité). Un dossier aurait été déposé pour une IPO avant la fin de l’année.

SecureWorks en Bourse avant la fin de l’année ? Dell aurait inscrit l’opération à son agenda.

Le groupe informatique texan n’aurait pas encore arrêté de valorisation pour sa division cybersécurité. Mais il aurait d’ores et déjà déposé un dossier d’IPO auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC, gendarme des marchés financiers aux États-Unis).

D’après le Wall Street Journal, qui s’appuie sur les témoignages de sources dites « proches de l’affaire », ce dossier a pu être remis confidentiellement au cours de l’été en vertu du Jumpstart Our Business Startups Act.

Cette loi en vigueur sur le territoire américain permet aux sociétés dont le chiffre d’affaires est inférieur à un milliard de dollars de tester la réceptivité des marchés publics sans avoir à publier de données financières – elles doivent néanmoins le faire au plus tard 21 jours avec le grand saut en Bourse.

Dell ne revendrait pas de parts dans le cadre de cette opération qui pourrait intervenir au mois de décembre, accompagnée par Bank of America et Morgan Stanley. Il s’agirait de lever des fonds auprès d’investisseurs externes pour ouvrir la voir à d’éventuelles acquisitions stratégiques.

Sortie de Bourse en 2013 sous l’impulsion de son fondateur Michael Dell avec l’appui du fonds Silver Lake, la multinationale avait absorbé SecureWorks deux ans plus tôt, pour 612 millions de dollars. Elle compterait désormais émanciper cette activité du reste de son offre, en l’occurrence les serveurs, le stockage et le réseau.

Le climat actuel sur les marchés publics est plutôt favorable aux entreprises spécialisées dans la sécurité informatique. On citera les exemples de Rapid7 (+ 52 % depuis l’IPO au mois de juillet) et de CyberArk (+ 233 % depuis septembre 2014).

Dans le cadre de sa réorganisation, Dell négocierait aussi l’acquisition de tout ou partie d’EMC. L’annonce pourrait intervenir rapidement. Pour l’heure, il subsiste une interrogation majeure : s’agira-t-il d’une prise de contrôle intégrale ou d’une reprise partielle des activités, en l’occurrence uniquement celle du stockage ?

Crédit photo : Ai825 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur