Sécurité : Internet Explorer de nouveau victime d’une faille

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Microsoft rapporte que les versions 6,7 et 8 d’Internet Explorer sont touchées par une faille de sécurité détectée au niveau de VBScript et des fichiers Windows Help.

Sur son blog TechNet, Microsoft vient d’annoncer avoir détecté une faille de sécurité affectant les versions 6, 7 et 8 d’Internet Explorer sous Windows 2000, XP et Windows Server 2003.

La vulnérabilité ne touche pas les systèmes d’exploitation plus récents comme Vista, Windows 7 et Windows Server 2008.

Cette faille, encore non corrigée par Microsoft, s’exécute au niveau de VBScript et de son interaction avec les fichiers d’aide Windows (.HLP) sous Internet Explorer, accessible à partir de la touche F1 du clavier de son ordinateur.

Elle a d’abord été découverte par Maurycy Prodeus, chercheur polonais auprès du iSec Security Research, le 1er février 2007 (ce qui ne date pas d’hier),  pour finalement être rendue public  le 26 février dernier.

La firme de Redmond précise que cette vulnérabilité permet à un pirate de lancer l’exécution de codes malveillants à distance lorsque l’internaute piégé fait appel aux fichiers d’aide Windows Help en tapant sur cette fameuse touche F1.

Microsoft planche activement sur la correction de cette faille de sécurité. Un bulletin ad hoc devrait bientôt être publié, hors du cycle habituel des Patch Tuesday, annoncés tous les deuxièmes mardis de chaque mois.

En attendant la publication de ce correctif, les internautes peuvent utiliser un autre navigateur. S’ils souhaitent continuer à naviguer sous Internet Explorer, Microsoft leur recommande de ne pas utiliser la touche F1 pour lancer une boîte de dialogues depuis un site Web, même en y étant invité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur