Sécurité IT : Anonymous fait dans les systèmes d’exploitation

Cloud
Groupe hacktivistes Anonymous

Le collectif Anonymous dispose désormais de son système d’exploitation éponyme, véritable mallette du parfait petit hacker, en dépit de ses soi-disant “fins éducatives”.

Important : update 16/03/12 : consulter le nouvel article “Sécurité IT : Anonymous OS monte sur ses grands chevaux de Troie” plus approprié pour le sujet après rectification.

Le masque de Guy Fawkes n’est plus seul au rang des symboles différenciateurs que s’est appropriés Anonymous. Le collectif de hackers y adjoint un OS maison, dérivé de Linux Ubuntu 11.10 et signé de son nom.

Tout minimaliste qu’il est, le gestionnaire de bureaux Mate semble étudier pour s’éclipser en un tournemain et mieux laisser la part belle à une kyrielle de logiciels soi-disant déployés “à des fins éducatives“.

Essentiellement dédié au contrôle de l’intégrité des sites Internet, l’ensemble a plutôt les airs d’un arsenal du parfait petit pirate, sans pour autant que les intéressés n’y entrevoient toute éventualité d’un usage détourné.

Implémenté en standard, le générateur de mots de passe ParolaPass, doublé de l’outil d’analyse Find Host IP, confirme néanmoins les soupçons qui pèsent quand aux fondements de l’entreprise ainsi qu’à sa finalité.

Les obscurs composantes logicielles HOIC, John the Ripper, Sql Poison, Tor ou encore Pyloris conforteront les plus dubitatifs dans leurs supputations.

Cette émoticône à la frimousse évocatrice (un large sourire) apposée en regard du court texte de présentation pousse d’ailleurs l’ironie à son summum.

Anonymous OS

Le dénommé Anonymous-OS Live est installable telle une distribution traditionnelle. Il est également possible de l’utiliser directement depuis le support d’amorçage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur