Sécurité IT : Apple bouche le trou JailBreakMe 3.0

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Une faille affectant la gestion des PDF sur les appareils mobiles Apple a été corrigée par un patch. D’une pierre deux coups : le jailbreak n’est plus possible sous cette nouvelle version.

Dix jours après qu’une faille de sécurité dans la gestion des PDF par Safari dans iOS ait été révélée au public, Apple a publié vendredi 15 juillet un correctif pour iPhone, iPad et iPod touch (iOS 4.3.4).

Ce sens de la réactivité (pondérée) met les clients d’Apple à l’abri des pirates.

Mais elle permet surtout de colmater une faille, donnant le contrôle total de l’appareil.

La brèche de sécurité était utilisée par JailBreakMe 3.0 pour “libérer” les appareils Apple.

Pour l’iPad 2 en particulier, c’était la première méthode de contournement des protections de l’OS.

Un iPad 2 libéré peut en particulier utiliser un opérateur 3G alternatif, ou télécharger sur Cydia des applications refusées par Apple.

Le gouvernement allemand avait mis en garde le public contre la possible exploitation de cette faille.

Le seul moyen de se protéger avant l’arrivée du patch était alors, ironiquement, de jailbreaker son iMachin…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur