Sécurité IT : AVG fait route vers Windows 8

Mobilité
AVG 2013 antivirus

Les solutions de protection d’AVG s’allègent, s’accommodent de Windows 8 et font route vers la sphère du mobile avec un compagnon : le Do Not Track.

Les éditeurs de solutions de protection lorgnent d’un oeil attentif sur le compte à rebours vers Windows 8.

AVG n’y fait pas exception et s’ajuste en conséquence, comme Kaspersky Labs et Symantec avant lui.

L’interface graphique de cette cuvée 2013 subit un lifting par lequel elle adopte une présentation plus aérée, tout en contrastes, avec de généreuses icônes taillées pour s’accommoder du contrôle tactile.

Passé l’agrément, l’accent est mis sur la vie privée, avec en l’occurrence la standardisation du Do Not Track.

Introduite en mars dernier dans les produits de l’éditeur tchèque au prix d’une mise à jour sans surcoût pour les détenteurs d’une licence annuelle, cette fonctionnalité est désormais intégrée en standard.

Elle éclaire la lanterne des internautes quant aux pratiques publicitaires auxquelles il sont soumis ainsi qu’au devenir de leurs données personnelles, notamment leur transmission éventuelle à des tiers.

Dans cette lignée, l’utilisateur bénéficie d’un panorama sur sa visibilité en ligne et peut choisir de maintenir actifs ou d’éradiquer les fichiers témoins (cookies) qu’utilisent de nombreux sites Internet, à des fins d’identification.

Avec en ligne de mire les postes de travail aux configurations modestes (globalement, ceux restés sous Windows XP, avec moins de 2 Go de RAM), AVG optimise a séquence d’initialisation de ses logiciels, minimise les redémarrages et accélère les analyses, dites jusqu’à 36% plus rapides.

Hormis une base de données de réputation articulée autour du cloud et désormais commune au plus clair des éditeurs, la sécurité mobile prend du galon avec une application Android. Mais elle reste anecdotique au vu de l’absence d’un équivalent pour iOS.

Pour 44,95 euros TTC par an, contre 29,95 euros pour l’antivirus, la suite Internet Security offre une protection des transactions bancaires en ligne, un pare-feu et une détection des intrusions sur les réseaux sans fil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur