Sécurité IT : BitDefender gagne le cloud Amazon Web Services

CloudEntrepriseMobilité
cloud - informatique - nuage - virtualisation - eurocloud

BitDefender exporte vers le cloud sa solution de protection d’infrastructures virtualisées. L’ensemble est désormais accessible en mode SaaS, depuis le Marketplace d’Amazon Web Services.

Solution de protection des serveurs et des postes clients virtualisés sous Windows, Linux et Solaris, BitDefender Security for Virtualized Environments (SVE) gagne le cloud, proposée en SaaS (Software as a Service) depuis la plate-forme Amazon Web Services (AWS).

En charge des produits BitDefender dans les pays francophone, Editions Profil s’installe dans l’écosystème AWS, dont il utilise les API (Application Programming Interfaces).

Un objectif : démontrer qu’un environnement logiciel peut se révéler plus efficace et moins coûteux, y compris sur le long terme, une fois externalisé.

En premier lieu, le modèle tarifaire de la facturation mensuelle au prorata horaire est censée offrir plus de flexibilité que le principe de la licence par poste (49,95 euros par an pour 3 PC).

A titre d’exemple, pour protéger jusqu’à 40 instances Elastic Compute Cloud (EC2), les frais fixes s’élèvent à 320 euros mensuels (8 dollars par instance), avec des tarifs échelonnés de 8 centimes à 74 centimes de l’heure, selon l’utilisation, légère, modérée ou intensive.

Basé sur l’architecture Gravity, SVE permet aux entreprises qui utilisent le cloud – éventuellement combiné à des data centers virtualisés – de déployer la solution uniformément, à la demande, et d’en centraliser l’administration sous l’égide d’une interface Web.

Ce modèle d’infrastructure hébergée dispense de l’acquisition initiale de serveurs et minimise par là même les dépenses d’investissement (CAPEX), au profit d’une logique de coût d’exploitation (OPEX).

En outre, la duplication des fonctions d’analyse en temps réel sont dupliquées au sein d’une appliance virtuelle, ce qui réduit la consommation des ressources en local.

Paramétrage, monitoring et rapports d’activité sont eux aussi centralisés. Un système de cache réduit par ailleurs les temps de latence, notamment à l’initialisation.

Les entreprises utilisent des plateformes multiples à la fois dans le cloud et potentiellement dans leurs data centers. Elles souhaitent n’avoir à gérer qu’une seule solution de sécurité globale“, explique Stéphane Pacalet, Directeur général d’Editions Profil.

Et d’étayer son propos : “L’intégration de Security for Virtualized Environments dans AWS implique que les entreprises peuvent désormais bénéficier des mêmes avantages que si elles utilisaient la solution dans leurs data centers traditionnels.

SVE est compatible VMware vSphere 4.1 / 5.0. Sa version déployable sur site est livrée dans une appliance de sécurité virtuelle tournant sous une distribution Linux Server (noyau 2.6) et admnistré par une console de sécurité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur