Sécurité IT : BlackBerry décide finalement de rester au Pakistan

CyberDéfenseRégulationsSécuritéSurveillance
blackberry-pakistan
5 0

Suite à une demande du Pakistan pour accéder aux données transitant sur ses serveurs sécurisés BES, BlackBerry avait menacé de quitter le pays avant de faire volte-face.

Après un petit suspens, BlackBerry a finalement décidé de ne pas quitter le Pakistan, après son refus, en décembre dernier, de laisser les autorités pakistanaises accéder aux données des applications transités par les serveurs sécurisés du constructeur canadien.

Initialement, BlackBerry avait prévu de se retirer du Pakistan le 30 décembre dernier, date limite pour que le fabricant autorise le gouvernement pakistanais à accéder sans contrepartie à ses serveurs sécurisés, qui abritent les données privées des applications BlackBerry Enterprise Service (BES), comme les e-mails et messages de BBM Message.

« La confidentialité de nos clients est primordiale pour BlackBerry, et nous ne transigerons pas sur ce principe », avait alors déclaré Marty Beard, directeur général de BlackBerry.

Rappelons que le constructeur nord-américain est ou a été confronté à des problèmes similaires en Arabie Saoudite, en Inde, en Indonésie et aux Emirats Arabes Unis.

Un compromis a finalement été trouvé, sans que l’on en connaisse la teneur, à part le fait que BlackBerry continuera d’officier au Pakistan.

Les autorités du pays, après des « discussions productives » auraient annulé l’ordonnance d’arrêt.

 

Crédit image : Wavebreakmedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur