Sécurité IT : une faille sous Android restera lettre morte

MobilitéOS mobilesRégulations
android-sécurité

Google a annoncé qu’il ne prendra pas en charge la résolution d’une faille de sécurité affectant le navigateur Web sous Android 4.3 et les versions antérieures. Alors, que faire ?

Google a annoncé qu’il ne prendrait pas en charge la résolution d’une faille de sécurité touchant le navigateur Web intégré aux tablettes et smartphones tournant sous les versions Android 4.3 Jelly Bean et antérieures.

Pourtant, cette vulnérabilité pourrait toucher 60% des terminaux Android, qui fonctionnement encore à partir de ces anciennes moutures de l’OS mobile de Google.

Adrian Ludwig, responsable de la sécurité Android chez Google, explique ce choix dans un billet publié sur Google+.

Il explique ainsi que la faille de sécurité présente dans le navigateur Internet prend appui sur une ancienne version de Webkit, datant de plus de deux ans. Une mouture plus récente de ce moteur de rendu a été développée pour Android 4.4 KitKat.

Selon Adrian Ludwig rappel ainsi que Webkit se compose de plus de 5 millions de lignes de code, que et modifier ce code pour corriger la vulnérabilité pourrait nuire à l’intégrité de ce moteur de recherche.

Google recommande ainsi aux détenteurs d’un terminal sous Android 4.3 et versions antérieures d’utiliser un autre navigateur Web régulièrement mis à jour, comme Firefox ou Chrome, disponibles via Google Play.

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous les phablettes ?

 

Crédit image : George Dolgikh – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur