Sécurité IT : Google subventionne la chasse aux failles

RisquesSécurité
google-chasse-vulnerabilites

Pour accompagner l’effort des chercheurs qui scrutent ses produits à la recherche de failles de sécurité, Google lance un programme de subventionnement.

En 2010, Google lançait son Vulnerability Reward Program, destiné à récompenser quiconque dénicherait des failles de sécurité dans ses produits – en particulier le navigateur Chrome.

Près de cinq ans plus tard, la firme a distribué 4 millions de dollars, dont un million et demi en 2014, réparti entre environ 200 chercheurs ayant trouvé plus de 500 bugs (le meilleur d’entre eux a empoché 150 000 dollars sur l’année).

Début janvier, un programme expérimental a été mis en place avec un double objectif : élargir les produits concernés par cette chasse aux bugs… et relancer l’intérêt des chercheurs pour cette activité.

Ce dernier point est abordé à travers un programme de subventionnement : le Vulnerability Research Grants. Son champ d’application se limitera aux nouveaux produits et fonctionnalités dont Google complétera la liste au fil du temps.

Tous les experts et chercheurs en sécurité, qu’ils soient ou non internes à l’entreprise, pourront prétendre à des enveloppes allant de 500 à 3133,70 dollars par recherche… et ce même s’ils font chou blanc dans leurs travaux.

S’ils trouvent effectivement une ou plusieurs failles, ils rejoignent la branche “traditionnelle”, en l’occurrence le Vulnerability Reward Program (davantage de détails sur cette page).

Pour Google, il s’agit de motiver les chercheurs à maintenir leur vigilance et ainsi de multiplier les chances d’assurer l’intégrité de ses produits. Une démarche qui, par les temps qui courent, est loin d’être un luxe, comme le souligne Silicon.fr.

Crédit illustration : kentoh – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur