Sécurité IT : Java joue un jeu dangereux avec les entreprises

CloudEntrepriseGestion cloud
Java-cible-cybercriminels-pirates-kaspersky

Sur les 9 derniers mois, Kaspersky Lab observe une hausse des attaques par le biais d’exploits Java. L’éditeur recense plus de 160 vulnérabilités associées, dont 6 vraiment inquiétantes.

Java serait l’un des logiciels les plus exploités par les cybercriminels à la recherche de failles de sécurité.

Les attaques basées dessus semblent s’accélérer : 14,1 millions d’assauts entre janvier et septembre 2013, en hausse de 50% par rapport à la même période l’an passé, assure l’éditeur de solutions de sécurité IT.

C’est ce que déduit Kaspersky Lab en publiant son étude sur les “exploits” (ces programmes malveillants conçus pour exploiter les faiblesses des logiciels légitimes) intitulée “Java under attack – the evolution of exploits in 2012 – 2013″.

Ces “exploits” peuvent s’introduire sur un ordinateur à partir d’une page Web exécutant un code corrompu, ou tout simplement lorsque l’utilisateur exécute un programme lui-même vérolé.

D’après Kaspersky Lab, il existe d’autres vecteurs de propagation des “exploits” comme Adobe Flash Player et Adobe Reader. Mais Oracle Java se distingue vraiment du lot.

L’exploitation des failles Java se généralise : 1,2 million de sources d’attaques distinctes ont pu être localisées dans 95 Etats différents.

Java est victime de son succès”, commente Vyacheslav Zakorzhevsky, chef du groupe d’étude des vulnérabilités chez Kaspersky Lab.

“Les cybercriminels savent qu’ils ont tout intérêt à concentrer leurs efforts sur la recherche d’une faille dans Java afin de pouvoir s’attaquer à des millions d’ordinateurs simultanément.

Au cours de son étude, Kaspersky Lab assure qu’il a découvert plus de 160 vulnérabilités associées à Java. Dont 6 d’entre elles considérées comme “très dangereuses”.

Malgré ses faiblesses, il serait difficile de se passer de Java au regard de sa vulgarisation dans les développements. Alors il est nécessaire de rester vigilant sur les réactualisations du logiciel et les bulletins de sécurité associés.

Java-cible-cybercriminels-pirates-kaspersky
Java est l’un des logiciels les plus exploités par les cybercriminels selon Kaspersky Lab.
Crédit image : Oracle Java

——–Quiz———

Hacking, phishing, spamming? La sécurité sur internet n’a pas de secret pour vous ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur