Sécurité IT : la nouvelle solution Trend Micro pour les PME pense aux utilisateurs Mac

CloudMacPCPoste de travailRisquesSécuritéSystèmes d'exploitationVirus

Avec Worry-Free Business Security 7, l’éditeur Trend Micro veut proposer aux PME une suite de sécurité complète face aux nouvelles menaces comme la fuite de données sensibles.

Espionnage industriel, vol d’informations sensibles… bon nombre d’entreprises restent toujours vulnérables aux assauts d’individus malveillants.

Pour lutter contre les menaces auxquelles doivent faire faces les entreprises, l’éditeur de solutions de sécurité Trend Micro, d’origine japonaise, vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle version de sa suite logicielle phare : Worry-Free Business Security 7.

L’éditeur entend agir pour “protéger [les entreprises] contre des menaces ayant fortement gagné en agressivité.”

Elle embarque notamment des fonctions de prévention des fuites de données par courrier électronique et un monitoring des dispositifs amovibles comme les clés USB.

Détail notable, Trend Micro a intégré une protection pour les clients Apple (iMacs, Mac Servers, et MacBooks).

Les gammes des ordinateurs de la “marque à la pomme” sont désormais considérées comme une cible des cyber-criminels.

“Les Mac gagnent du terrain chez les petites entreprises, à la recherche de produits robustes, fiables et conviviaux” , justifie l’éditeur, ce qui fera sans doute grincer quelques dents chez les utilisateurs de systèmes Windows.

Cette nouvelle version est disponible dès à présent en version “Standard” (PC, portables et serveurs sous Windows) ou “Advanced” incluant la protection des clients Mac, de la messagerie avec un anti-spam et des serveurs Microsoft Exchange.

A noter enfin que la grille tarifaire est dégressive selon le nombre de licences achetées. Prix d’entrée de gamme pour une PME : licence d’un an à 45,54 euros par utilisateur (pour un volume de 11 à 25 licences).

Début novembre, Trend Micro avait dévoilé une étude sur la perte des données, considérée comme une priorité de sécurité IT pour les petites entreprises (bien que les virus et les chevaux de Troie demeurent les principales préoccupations).

Le rapport , disponible en anglais, porte sur une enquête avec 1600 répondants des Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne et Japon.