Sécurité IT : l’ombre d’Anonymous plane encore sur le Sun

Marketing

Les attaques perpétrées en juillet à l’encontre du portail de The Sun auraient aussi permis aux pirates de récupérer les données personnelles de milliers d’inscrits au site du journal britannique.

Le 19 juillet dernier, Anonymous et LulzSec s’associaient pour infiltrer les serveurs du quotidien britannique The Sun et annoncer la vraie-fausse mort de son propriétaire. Mais ils auraient tu d’autres actions plus sérieuses et fatales à des milliers d’internautes.

Impliqué, par la voie de son détenteur Rupert Murdoch, dans l’affaire des écoutes téléphoniques, le Sun n’avait pas tardé à faire état de plusieurs attaques perpétrées à l’encontre de son site Web.

L’affaire ne semble pourtant pas s’arrêter là. Elle pourrait désormais impliquer les utilisateurs des services en ligne du tabloïd le plus lu au Royaume-Uni.

Dans un message électronique envoyé à tous les membres du site thesun.co.uk, Chris Duncan, chargé du service clients, affirme que leurs ordinateurs pourraient avoir été piratés.

Il ajoute “que des informations de clients qui ont participé à des concours et des sondages ont été violées lors de cette attaque“.

Bilan :  des lecteurs par milliers auraient toutes les chances de voir leurs données personnelles disséminées dans la nature par les membres d’Anonymous et consorts.

Le Sun annonce avoir pris contact avec les autorités nationales en charge de la protection des données informatiques, “pour empêcher la diffusion de ces noms, adresses et numéros de téléphone“.

Aucune donnée bancaire n’aurait été subtilisée dans l’affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur