Sécurité IT : du malware dans le réseau DoubleClick

MarketingPublicitéRisquesSécuritéVirus
malware-doubleclick

Pendant plusieurs heures ce mardi, les bannières publicitaires diffusées par un partenaire du réseau DoubleClick ont redirigé vers un logiciel malveillant.

Les premières redirections malveillantes ont été observées ce mardi 7 avril en début d’après-midi, heure de Paris : un malware s’était caché dans les bannières publicitaires revendues par un partenaire du réseau DoubleClick de Google.

La firme néerlandaise Fox-IT, spécialisée dans le domaine de la sécurité informatique, a suivi l’évolution de la situation. Elle a déterminé que ce détournement résultait d’une attaque informatique contre Engagelab.com.

Toutes les publicités distribuées par ce partenaire de DoubleClick étaient infectées. Les sites Web sur lesquels elles apparaissaient redirigeaient vers un autre domaine qui pointait lui-même, via un iFrame, vers le Nuclear Exploit Kit, conçu pour dénicher les failles dans les principaux logiciels du marché… et s’y engouffrer.

Ce kit d’attaque vise large, en ciblant aussi bien Flash que Java et Silverlight, utilisés pour ajouter des animations et des fonctions interactives dans les bannières. Le serveur qui permet de le commander a été localisé à l’adresse alfiantoys.com/wp-news.php (174.36.217.82).

Les internautes étaient d’autant plus exposés que le mécanisme d’infection s’enclenchait sans même avoir cliqué sur les publicités malveillantes. Au vu des sites à forte audience probablement touchés, Fox IT a évoqué « une situation préoccupante ». Ses équipes ont averti Google, qui, à défaut d’avoir communiqué officiellement, semble avoir pris des mesures : les redirections avaient cessé dans la soirée de mardi.

Entre-temps, il avait été conseillé aux utilisateurs finaux de mettre à jour Flash, Java et Silverlight, mais aussi de bloquer l’adresse du domaine intermédiaire utilisé par les pirates (foley.go2lightuniversity.com ; 85.143.217.196). Il était, en revanche, plus compliqué d’agir directement sur le Nuclear Exploit Kit, hébergé sur de nombreux sites parmi lesquels banking.techpool.org et soaring.betsystemreviews.com.

Crédit illustration : Bozza – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur