Sécurité IT : Microsoft élabore une suite dédiée aux entreprises

Cloud

Outre le Microsoft Malware Protection Center déjà actif, l’éditeur prépare le
lancement de son logiciel Forefront Client Security.

Microsoft s’apprête à étendre son offre de produits de sécurité avec le lancement attendu d’une suite entreprise et la création d’un portail Web détaillant les informations sur les programmes malveillants.

Alors que le Microsoft Malware Protection Centre est d’ores et déjà actif, l’éditeur publiera dans les prochains mois son logiciel Forefront Client Security, qui comprend un anti-virus, un anti-malware et un anti-spyware.

Mais la firme de Redmond a réfuté les allégations selon lesquelles ces initiatives avaient pour but de concurrencer les produits de sécurité rivaux proposés par des éditeurs comme Symantec et McAfee.

“La première chose que je souhaite dire à chaque client, c’est que le choix de la solution que vous utilisez n’a aucune espèce d’importance tant que vous utilisez quelque chose”, a déclaré Nick McGrath, directeur de la stratégie plate-forme chez Microsoft (head of platform strategy dans l’article initial).

Nick McGrath estime qu’un marché compétitif obligera ses acteurs à développer des produits et des services de meilleure qualité pour leurs clients. “Les clients ont l’embarras du choix quand il est question de produits de sécurité. Je cherche quant à moi un écosystème de sécurité sain soumis à une forte concurrence et offrant aux clients un maximum de choix.”

Forefront Client Security repose sur la solution OneCare de Microsoft, laquelle a rencontré quelques problèmes de faux positifs*. Le logiciel doit encore subir un test administré par la très respecté revue professionnelle britannique Virus Bulletin avant d’être validé comme une solution entièrement sécurisée.

“Il est regrettable que nous ayons manqué le test VB100, mais nous nous représenterons au test dès que possible, dans quelques mois”, a déclaré Gopal Kutwaroo, directeur des produits de sécurité chez Microsoft UK. “Mais nous avons reçu les accréditations des laboratoires East ICSA et West Coast.”

Selon Nick McGrath, le Microsoft Malware Protection Centre a été mis en place dans le but de garantir à Microsoft un aperçu et une compréhension de ce qui se passe réellement sur le marché.

“Les programmes malveillants proviennent bien entendu du monde entier, c’est pourquoi nous mettons en place un système de réponse global 24h/24 et 7j/7 “, a-t-il ajouté. “C’est une réponse intégrée à laquelle participent nos laboratoires de recherche : ceux de Redmond soutenus par d’autres laboratoires au Japon et en Irlande.”

Nick McGrath a ajouté que Microsoft cherchait actuellement à recruter les plus grands experts en sécurité du secteur pour mener cette opération.

*alerte d’intrusion ou la détection d’une vulnérabilité non avérée.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 27 avril 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur