Sécurité IT : Microsoft résorbe en urgence les maux d’Internet Explorer

Mobilité

Pour résorber la faille de sécurité critique qui affecte le navigateur Internet Explorer, Microsoft déploie un correctif applicable via la solution Fix it.

Une vulnérabilité critique habite Internet Explorer ? Il y a un patch pour ça.

Appelé à annihiler en urgence cette faille de sécurité dont les victimes potentielles se comptent par millions, Microsoft s’exécute et déploie un correctif applicable via la solution Fix it.

La découverte de ladite vulnérabilité est l’oeuvre d’un chercheur luxembourgeois qui a donné l’alerte en début de semaine.

A la hâte, Microsoft a prodigué des premiers soins à son navigateur maison, dont les versions 6 à 9 sont affectées, en l’occurrence par un problème de corruption mémoire.

L’adressage d’objets mal attribués ou supprimés entre deux accès mémoire ouvre la porte à l’exécution de code à distance et par là même au vol de données en masse.

Les investigations que Microsoft a menées en collaboration avec des professionnels de la sécurité IT ont répertorié de multiples tentatives d’attaque cours des derniers jours. Couronnées de succès ? Le silence est d’or sur ce point.

Le recours à ce patch Fix it n’est pas censé remplacer les mises à jour traditionnelles.

Mais cette méthode adresse le problème plus directement et plus simplement que le premier remède de fortune que Microsoft a concocté mardi dernier : l’Enhanced Mitigation Toolkit.

De son acronyme EMET, cet outil restreint les niveaux d’accès au système par les applications.

Les spécialistes se sont toutefois montrés circonspects quant à son efficacité. En outre, des incompatibilités logicielles peuvent en contrarier le déploiement.

Ultime recommandation de la part de Microsoft : mettre à jour son antivirus. Et prendre son mal en patience avant qu’une nouvelle version sécurisée d’Internet Explorer soit mise à disposition.

Microsoft Fix It


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur