Sécurité IT : Sourcefire vise plus haut dans le cloud avec Immunet

Cloud

Le fournisseur de solutions de détection et de prévention d’intrusion (à l’origine de Snort) acquiert l’éditeur d’Immunet Protect 2.0 (anti-virus gratuit). Mais ses ambitions sont tournées vers les entreprises.

Sourcefire, fournisseur américain de solutions de détection et de prévention d’intrusion, vient d’acquérir Immunet, éditeur d’une solution anti-virus gratuite disponible en téléchargement qui a vocation à contrer les malwares via le cloud.

Le montant d’acquisition s’élève à 17 millions de dollars, associé à un bonus de 4 millions en fonction de la livraison de la version “entreprise” du produit phare (Immunet Protect 2.0) au cours des 18 prochains mois.

Créé en juillet 2008 et basée en Californie, Immunet recense 750 000 utilisateurs dans le monde.

“Sourcefire a accepté que nous poursuivions nos efforts de développements avec une certaine dose d’autonomie, tout en rendant des comptes à notre communauté d’un million utilisateurs”, précise Oliver Friedrichs, un des trois fondateurs d’Immunet dans une contribution blog en date du 5 janvier.

Avec ses associés Alfred Huger et Adam O’Donnell, ils vont rejoindre Sourcefire, tout comme l’ensemble de l’équipe, au siège de Sourcefire (Columbia, Maryland).

C’est la deuxième incursion de Sourcefire dans le monde des éditeurs anti-virus. En août 2007, elle avait acquis la solution open source ClamAV.

Avec Immunet, Sourcefire ne cache pas ses ambitions dans le domaine de la sécurité et du cloud, notamment en protégeant des postes de travail des “menaces avancées persistantes” (comme Stuxnet).

En janvier 2011, Sourcefire va fêter ses dix ans. A l’origine, la société a été créée par Martin Roesch, créateur de Snort (outil open source de système de détection et d’intrusion).

Depuis, elle a investi le créneau plus global du traitement des menaces susceptibles de toucher les entreprises (concept d’Entreprise Threat Management ou ETM) avec des solutions nouvelle génération de firewall (pare-feux) et de prévention d’intrusion. Elle a pris en main la gestion des réseaux de 2000 entreprises ou organismes gouvernementaux.

Coté au Nasdaq, Sourcefire a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 103,5 millions de dollars (+37% par rapport à l’an précédent).

Le résultat net s’est grandement amélioré : +8,9 millions de dollars contre une perte de 6,1 millions de dollars pour le bilan 2008.

Sourcefire dispose d’une branche commerciale en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur