Sécurité IT : Symantec renouvelle sa gamme de solutions grand public

Cloud

Protection du poste de travail et de BootCamp, sauvegarde en ligne et sécurité des téléphones mobiles au menu 2008 chez Symantec.

La nouvelle collection d’outils de protection et sauvegarde de Symantec pour les utilisateurs résidentiels débarque actuellement en France. A savoir Norton 360, Ghost 14 (ne cherchez pas la version 13, Symantec a fait l’impasse), Dual Protection pour Mac BootCamp et Smartphone Security. 360 et Ghost sont aujourd’hui disponibles, les solutions de protection pour Mac et smartphone arriveront dans les semaines qui viennent.

Norton 360 se confirme donc en version 2. Cette nouvelle suite de protection du poste utilisateur, lancée en 2007, ambitionne de simplifier la gestion de la sécurité pour la “famille numérique”. Et de remplacer Internet Security Suite pour cette clientèle peu familière avec les technologies informatiques.

Selon Homayoun Sarkechik, responsable marketing produits chez Symantec France, la v2 de Norton 360 reste néanmoins toujours destinée “aux utilisateurs avancés qui préfèrent garder le contrôle de leur environnement“.

Firefox mieux pris en compte

Norton 360 s’enrichit de plusieurs améliorations, qui sont les bienvenues : la surveillance du réseau (sans fil et périphérique), la prise en charge de Firefox pour la protection des navigateurs (anti-phishing, malware…), le contrôle de la bande passante lors de sauvegarde automatique en ligne (laquelle peut désormais être désactivée pour éviter les fausses alertes visuelles) ou un fonctionnement plus discret du pare-feux (firewall) Sonar.

Autres nouveautés : un gestionnaire sécurisé de mots de passe et autres données personnelles est accessible selon le profil utilisateur. La fonction de vérification d’un dossier ou fichier par clic droit a également été ajoutée même si elle fait double emploi avec la surveillance permanente du système en tâche de fonds.

Les outils de diagnostiques et maintenance du système s’enrichissent d’une fonction de nettoyage de la base de registre. Firefox est, là aussi, désormais pris en charge à travers les fonctionnalités de nettoyage du navigateur. Et le rapport de l’état du système est aujourd’hui exportable en HTML ce qui lui confère une plus grande visibilité. Norton 360 v2 est proposé pour 90 euros pour trois licences. Le prix inclut un espace de stockage en ligne de 2 Go par défaut. Extensible à 10 Go pour 10 euros de plus. Selon Homayoun Sarkechik, “50 % des utilisateurs exploitent la sauvegarde en ligne“.

Sauvegarde en FTP

Système de sauvegarde des données, Ghost propose désormais la sauvegarde sur serveur FTP et périphériques NAS (stockage en réseau) et leur gestion et restauration à distance. Ghost 14 s’intègre d’ailleurs à Google Desktop pour simplifier la recherche de documents archivés en offrant l’accès à des index de sauvegardes.

Et toujours la sauvegarde complète ou partielle des disques durs avec une logique incrémentielle paramétrable par niveau de modification des fichiers et un taux de compression plus avancé pour optimiser l’espace disponible. Riche en fonctionnalités, la nouvelle version frôle tout de même les 80 euros. Mais la mémoire numérique familiale n’a pas de prix.

A nouvelles possibilités, nouveau marché. Avec DualBoot, Symantec entend protéger les utilisateurs de BootCamp qui peuvent travailler, à partir d’une même machine Apple, sur l’environnement Mac OS X comme sur Windows XP ou Vista. Une offre qui combine Antivirus 11 for Mac et Antivirus 2008 pour 69 euros, toujours pour un an de mise à jour.

La téléphonie, nouveau marché de la sécurité

Enfin, l’éditeur des boîtes jaunes s’investit sur le nouveaux marché que représente désormais la sécurité des téléphones mobiles. Même si les menaces pour mobiles existent à ce jour essentiellement sous forme de “preuve de concept”, Norton Smartphone Security couvre les systèmes Windows Mobile (5 et 6) et Symbian 9 à l’aide de solutions classiques anti-virale et anti-spam pour les SMS et MMS.

Les e-mails via les comptes POP ou IMAP ne sont pas pris en charge, Symantec estimant que cette protection reste l’affaire de l’opérateur du réseau téléphonique. Selon l’éditeur, 27 % des utilisateurs dans le monde se servent aujourd’hui de leur mobile pour effectuer des transactions financières. Une problématique qui n’est pas encore d’actualité en France. Smartphone Security est proposé à 30 euros. A chacun d’estimer l’intérêt de l’investissement face à une menace pour le moment relativement discrète.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur