Sécurité IT : un jeu en ligne massivement piraté en Corée du Sud

Cloud

Plus de 13 millions de comptes d’un jeu de type MMORPG ont été piratés en Corée du Sud. Un pays souvent affecté par des vols massifs de données.

Vaste piratage de données en Corée du Sud : 13,2 millions de comptes du jeu en ligne Maple Story ont été piratés, selon la Korea Communications Standard Commission (KCSC, équivalent de l’ARCEP en France).

Après avoir découvert la fuite jeudi, Nexon Korea Corp, l’éditeur de ce “jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs” (“Massively Multiplayer Online Role Playing Game” ou MMORPG en anglais) disponible gratuitement, a averti le gendarme des communications électroniques du pays dès le lendemain, rapporte Reuters.

Les données volées pourraient inclure les identifiants, mots de passe, noms et “numéro d’enregistrement de résident” (similaires au numéro de sécurité sociale en France) des joueurs.

Néanmoins, les mots de passe et numéros de résident étaient chiffrés, ce qui devrait compliquer l’exploitation de ces éléments, selon Nexon.

De plus, les informations bancaires et les comptes des joueurs internationaux n’auraient pas été affectés.

L’éditeur de jeux collabore avec la police et des experts en sécurité informatique pour déterminer l’origine et l’étendue du piratage.

Sur une population de 49 millions d’habitants, c’est potentiellement 26% des citoyens sud-coréens qui ont vu leurs informations personnelles accaparées par les cyber-criminels.

Cette dernière affaire vient s’ajouter à la série de piratages massifs de cet été dans le “Pays du Matin Calme”.

En juillet, ce sont les 35 millions de comptes d’un réseau social et d’un portail Internet qui étaient compromis.

Et en août, les informations de 350 000 clients du bureau d’enregistrement de noms de domaine Gabia avaient été piratées.

Ces attaques semblaient à l’époque provenir de Chine.

Ce n’est pas non plus la première agression contre l’industrie coréenne du jeu en ligne. Des hackers chinois et nord coréens avaient ainsi réussi à accumuler 6 millions de dollars en utilisant des failles des jeux “Lineage” et “Dungeon and Fighter”.

Logo : © Yuri Arcurs – Fotolia.com, Aelita – Fotolia.com et Alexis – Net Media Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur