Sécurité : le bulletin de mai corrige 7 failles critiques

Cloud

Windows, Office et Exchange sont affectés. La faille serveur DNS vieille d’un
mois est enfin corrigée.

Le bulletin de sécurité du mois de mai (publié le 8) de Microsoft comporte bien les correctifs de 7 failles critiques (MS07-23 à MS07-29), comme l’avait annoncé l’éditeur vendredi 4 mai 2007 dans le cadre de son programme de notification avancée. Celles-ci permettent à des attaquants de prendre le contrôle distant de la machine. Les 7 correctifs couvrent en fait 28 vulnérabilités critiques et 18 importantes selon l’évaluation établie par Microsoft.

Les failles se répartissent entre la plate-forme Windows (XP SP2, 2000 SP4, Server 2003 SP2…) la suite bureautique Office (Excel et Word principalement) et le serveur de messagerie Exchange pour l’essentiel. Windows Vista n’est affecté qu’à travers Internet Explorer 7. Des mises à jour du navigateur depuis la version 5.01 SP4 et des correctif de CAPICOM (Cryptographic API Component Object Model) propre à BizTalk Server 2004 (SP1 et 2) sont également présents.

Plusieurs tentatives d’attaques

Le bulletin MS07-029 corrige enfin la faille DNS des versions serveur de Windows 2000 et 2003 (y compris 64 bits et Itanium) vieille de près d’un mois. Une brèche de sécurité qui, de l’aveu même de Microsoft, a généré plusieurs tentatives d’attaques de systèmes ces dernières semaines.

La mise à jour de sécurité est, comme habituellement, fortement recommandée. Celle-ci peut s’effectuer automatiquement via les services Windows et Microsoft Update pour les particuliers et postes individuels. Les administrateurs choisiront les mises à jour manuelles selon leurs besoins après analyse de leur configuration par l’outil Microsoft Baseline Security Analyzer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur