Sécurité : McAfee dédommagera quelques victimes de la mise à jour défectueuse

CloudSécuritéVirus

McAfee a décidé de dédommager les particuliers et les travailleurs indépendants victimes de sa mise à jour défectueuse, pour peu que les dépenses engagées aient été “raisonnables”…

Depuis quelques jours, l’image de McAfee s’est ternie auprès des clients de l’éditeur de logiciels de sécurité. En effet, une mise à jour délivrée le 21 avril dernier par l’éditeur a sérieusement mis à mal bon nombre de PC équipés de l’OS Windows XP Service Pack 3.

Cette mise à jour défectueuse de l’anti-virus McAfee faisait apparaître un dossier Windows “svchost.exe” comme un virus, entraînant fatalement un plantage pour des milliers de PC Windows XP SP3 des clients de l’éditeur équipés de cette solution de sécurité.

McAfee n’a pas tardé à réagir, en enlevant cette mise à jour boguée de ses serveurs et, après avoir présenté ses plus plates excuses, en distribuant un bulletin de sécurité rafraîchi, ne faisant plus apparaître la mise à jour détectant de faux positifs.

Aujourd’hui, l’éditeur, pour se faire pardonner et redorer son image, a décidé de rembourser certains de ses clients victimes de cette mise à jour, mais sous certaines conditions.

“Pour les particuliers et les travailleurs indépendants qui ont dû débourser des frais de réparation suite au téléchargement de cette mise à jour, McAfee se propose de rembourser les dépenses raisonnables occasionnées”, précise l’éditeur sur son site Web. Il pourrait par exemple rembourser la facture présentée par un technicien informatique.

Toutefois, l’éditeur ne précise pas le montant maximal des remboursements qu’il compte avancer à ses clients. Pas un mot non plus sur d’éventuels dédommagements accordés aux entreprises, TPE/PME et grands comptes.

Les particuliers et les travailleurs indépendants victimes de ce bogue se verront aussi offrir deux années gratuites d’anti-virus McAfee.

L’éditeur de solutions de sécurité IT prend tout de même soin de minimiser son impair en précisant que seulement un “faible pourcentage” de ses clients ont été touchés par cette mise à jour défectueuse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur