Sécurité : Microsoft renforce sa coopération avec les gouvernements

Mobilité

Dans le cadre de son programme de coopération, l’éditeur s’attachera à fournir aux gouvernements plus d’informations sur la sécurité de ses produits. Le Canada, le Chili, la Norvège et les Etats-Unis soutiennent déjà ce projet.

Le président de Microsoft, Bill Gates, a dévoilé jeudi 3 février un programme destiné à aider les gouvernements à appréhender les problèmes de sécurité relatifs à ses logiciels. Baptisée “Security Cooperation Program”, cette initiative devrait permettre aux gouvernements et à Microsoft de coopérer dans des domaines tels que les réponses aux pannes et aux attaques informatiques. Selon l’éditeur, le but est de permettre aux gouvernements de réagir aux menaces touchant la sécurité nationale, les intérêts économiques et la santé publique.

Protéger l’économie et assurer la sécurité publique

Dès son lancement, ce programme bénéficie du soutien du ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile canadien, du ministère de l’Intérieur chilien, de l’Autorité de la Sécurité nationale norvégienne et du ministère des Technologies et de l’Information de l’Etat américain du Delaware. Anne McLellan, adjointe au Premier ministre et ministre de la Sécurité publique du gouvernement canadien, a ainsi déclaré : “La prévention des perturbations informatiques et l’amélioration de notre capacité à réagir aux incidents sont des facteurs essentiels pour protéger notre économie et assurer la sécurité publique.”

Le Canada, le Chili, la Norvège et les Etats-Unis travailleront avec Microsoft en échangeant des informations portant, par exemple, sur des vulnérabilités rendues publiques ou sur les mises à jour de logiciels à venir. Les participants recevront également des statistiques sur les incidents relatifs à la sécurité ainsi que les dernières alertes concernant des produits de Microsoft. “En cette ère numérique, les gouvernements sont confrontés à de nouveaux défis pour sécuriser leurs environnements informatiques”, a déclaré Gerri Elliott, vice-président chargé du secteur public mondial de Microsoft.

Article traduit de VNUnet.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur