Sécurité mobile : Bull dévoile Globull

Cloud

Il s’agit d’un disque dur sur lequel chacun peut transporter tout son environnement de travail. Pour un accès sécurisé sur n’importe quel terminal.

Les éditeurs le répètent à l’envi: sécurité et mobilité des postes de travail ne font pas bon ménage et nécessitent des solutions de protection dédiées. Le constructeur Bull a convié ce matin la presse à une présentation de Globull, une nouvelle offre qu’il définit comme “la première plateforme de sécurité mobile” et qu’il destine à “tous les cadres qui doivent travailler et se déplacer régulièrement avec des données sensibles”.

Il s’agit en fait d’un disque dur externe sécurisé de 120 grammes et d’une capacité de 60 gigaoctets en USB 2.0 sur lequel chacun peut stocker tout son environnement de travail pour y accéder sur n’importe quel poste de travail (PC, portable ou ultra portable) et à n’importe quel endroit. Par le biais d’une authentification forte sur un clavier tactile. Selon Alain Filée, directeur de l’entité TrustWay de Bull, ledit Globull s’appuie sur des équipements sécurisés “initialement destinés au monde de la défense”. “Des produits qui sont transposés dans le domaine commercial pour la première fois”, affirme-t-il. Avant d’ajouter que ce disque dur est associé à un processeur de chiffrement ou de cryptographie qui est “produit dans l’un des laboratoires de Bull dans l’ouest parisien”.

Environnement de virtualisation

Facturé à partir de 460 euros l’unité, Globull embarque une technologie de CIK (Crypto Ignition Key) censée protéger les clefs de chiffrement en cas de vol du Globull ou du PC. Pourquoi ? “Les clefs se trouvent ici uniquement dans le processeur de cryptage et n’en sortent absolument jamais”, indique Alain Filée. Tandis que ces même clefs pourraient “être retrouvées en quelques demi-heures avec d’autres systèmes de cryptage” comme Bitlocker, puisqu’elles seraient souvent “stockées dans la mémoire du PC” à un moment donné.

Ce disque dur d’1,8 pouces embarque par ailleurs un logiciel de virtualisation (VirtualBox de l’éditeur allemand Innotek), permettant l’installation d’un système Linux ou Windows et donc de démarrer tout son système personnel sur n’importe quelle station de travail. Enfin, à noter qu’un disque d’une capacité de 120 gigaoctets est en préparation pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur