Sécurité routière : les oreillettes au volant, ce n’est plus permis

LégislationRégulations
oreillettes-volant-voiture-interdiction
5 0

Le ministère de l’Intérieur renforce les restrictions d’usage du téléphone au volant. Les oreillettes ne seront plus tolérées.

La guerre du téléphone portable au volant est renforcée. Les mesures sont radicales pour en finir avec les SMS au volant ou d’autres comportements présentés comme déviants.

Le gouvernement renforce l’interdiction de l’usage de son mobile lorsque l’on conduit, ainsi que tous les accessoires susceptibles de troubler l’attention de la personne en volant.

Ainsi, le fait de s’équiper d’une oreillette ou d’un casque audio sera passible d’une amende à partir du 1er juillet et d’un retrait de 3 points.

D’autres mesures du même acabit seront annoncées ce matin par le ministère de l’Intérieur pour les conducteurs de véhicules à deux roues : désormais, il sera interdit de coincer son mobile entre le casque et les oreilles.

Les usages connexes au volant se restreignent fortement selon Le Parisien : Si vous manipulez votre téléphone, mangez au volant, vous maquillez, écoutez de la musique « trop fort » ou fumez dans le véhicule avec un mineur en passager, vous risquez d’avoir des ennuis avec la police ou la gendarmerie en cas d’infractions constatée sur la route.

Un accident corporel sur dix est lié à l’usage d’un téléphone au volant.

Sur la foi d’une étude IFOP et d’une expertise collective Inserm/IFSTARR réalisée en 2011, la Sécurité Routière rappelle aussi que « le fait de téléphoner au volant multiplie par trois le risque d’accident ».

Et l’usage s’est clairement installé : « Une personne sur deux déclare qu’il lui arrive d’utiliser son téléphone en conduisant. »

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Sergey Peterman)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur