Sécurité routière : les oreillettes au volant à ranger dans la boîte à gants

Mobilité
oreillettes-interdites-volant-securite-routiere
7 3

Il est désormais interdit d’utiliser tout casque audio, oreillette ou écouteur en conduisant. Seuls les dispositifs mains libres nomades sont admis.

La sécurité routière n’aime plus les oreillettes au volant.

L’application de nouvelles mesures démarrent aujourd’hui. Désormais, il est  interdit d’utiliser tout casque audio, oreillette ou écouteur en conduisant.

« Cette mesure concerne donc les conversations téléphoniques mais également la musique et la radio », précise le ministère de l’Intérieur sur son site Internet.

Néanmoins, « les dispositifs intégrés aux véhicules et ceux que l’on ne tient pas en main restent tolérés ».

Les mesures avaient été présentées mi-juin. Tout le monde est concerné sur la route. Quel que soit le véhicule : voiture, poids lourds, moto, scooter et vélo.

L’infraction est passible d’une contravention de 4ème classe (135 euros d’amende et un retrait de 3 points).

Bref, il faut ranger les oreillettes sans fil Bluetooth et filaire dans la boîte à gants.

Objectif : la lutte contre l’isolement du conducteur et la distraction au volant.

Selon les statistiques de la Sécurité routière, la conversation téléphonique diminue de 30 % les informations enregistrées par le cerveau et allonge les temps de réaction.

Le fait de téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d’accident.

Et il faudrait changer nos mauvaises habitudes prises dans ce sens : selon une étude IFOP datant de 2011, « une personne sur deux déclare qu’il lui arrive d’utiliser son téléphone en conduisant ».

Les équipementiers pour les accessoires auto doivent s’adapter pour se concentrer sur des kits mains libres nomades avec haut-parleur. Autoplus.fr recommande quelques modèles comme le Jabra Freeway ou Jabra Tour ou le Parrot Minikit HD Neo 2.

De son côté, Garmin rappelle que ses GPS (auto, moto, camping-car et poids lourds) sont compatibles avec la nouveau cadre de législation en France : en couplant son GPS à son téléphone via la connexion Bluetooth, la fonction « appels mains libres » s’active automatiquement.

« L’automobiliste peut ainsi recevoir ou passer un appel au volant, consulter son carnet d’adresses ou encore appeler un restaurant pour une réservation en toute sécurité et en parfaite légalité », assure le fabricant américain.

(Crédit photo : Droit d’auteur :Droit d’auteur : Twin Design)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur