Sécurité IT : Snapchat se bat contre les robots et le spam

Cloud
snapchat-securite-it-spam-symantec

Le populaire service de messagerie instantanée sur mobile Snapchat essaie de colmater des brèches de sécurité IT. Mais les mesures prises manqueraient d’efficacité.

Snapchat a du mal à stabiliser la sécurité IT. Le service de messagerie instantanée sur mobile (qui se distingue par ces messages éphémères) était censé avoir renforcé le système de création de comptes par un système de captcha graphique. Et ce, afin de contrer les tentatives des pirates visant à automatiser ce processus. Mais un étudiant de Georgia Tech du nom de Steven Hickson assure qu’il a fallu juste écrire un programme en une demi-heure pour contourner le nouveau dispositif de captcha.

Snapchat semble embarrassé par ces péripéties. Une porte-parole refuse de commenter les éléments apportés par Steven Hickson. Précisant juste que Snapchat fait des progrès significatifs pour sécuriser le service communautaire. Sans apporter de précisions sur les contre-mesures prises pour éviter de nouveaux aléas.

Une autre découverte par Symantec d’une faille sème le doute. Selon l’éditeur de solutions de sécurité IT,  une nouvelle campagne de spams visant Snapchat met en avant des photos explicitement à caractère sexuelle associées à des URL corrompues et rattachées à des marques ou destinations Web connues comme des grands sites Web d’information.

Une combinaison pour attirer davantage l’attention des mobinautes et les tromper plus sournoisement. Les assaillants sont parvenus à générer des liens courts similaires à ceux utilisés par les marques légitimes. Comme des raccourcis leurres “usat.ly” qui font penser au quotidien USA Today. En cliquant sur les fausses URL, on tombe un dispositif d’affiliation marketing visant à rediriger les utilisateurs vers des pages d’inscription à des sites pour adultes.

Les messages hot diffusés sous forme de spam comprennent également un appel de type “Add my kik” censé faire une jonction avec un autre application mobile de messagerie instantanée du nom de Kik. Pour éviter ce genre de propositions indécentes, il suffit que les membres de Snapchat modifient leurs paramètres et n’acceptent que les sollicitation des correspondants clairement identifiés de leurs réseaux.

Ce genre de pépin sur Snapchat est aussi lié à la réputation du service mobile qui plaît aux ados mais aussi aux amateurs de sextos.

Quiz : Connaissez-vous la réalité augmentée ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Dean Drobot


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur