Sécurité : WatchGuard racheté par Francisco Partners

Cloud

Le fonds d’investissements Francisco Partners investit 151 millions de
dollars dans ce spécialiste des appliances de sécurité.

WatchGuard était perçu comme une proie potentielle depuis le début de l’année. Après avoir reçu en mai dernier une première offre de rachat d’un montant de 175,8 millions de dollars de la part de Vector Capital, l’un de ses principaux actionnaires, ce spécialiste américain des appliances de sécurité a finalement cédé aux sirènes de Francisco Partners. Ce fonds de placement californien, l’un des plus importants fonds d’investissements technologiques, déboursera 151 millions de dollars en numéraire pour prendre possession de WatchGuard, au terme d’une opération qui devrait être finalisée au quatrième trimestre 2006.

Créé à Seattle en 1996, WatchGuard est coté au Nasdaq depuis 1999. La firme propose toute une gamme de boîtiers de sécurité, allant des firewalls aux VPN, en passant par des appliances UTM (Unified Threat Management) intégrant plusieurs fonctionnalités. Sa gamme e-Series comprend notamment deux boîtiers UTM : Firebox X Peak (huit ports) et Firebox X Core (quatre ou huit ports).

La concurrence est de plus en plus vive sur le marché des boîtiers de sécurité. WatchGuard est donc en lice avec de nombreux acteurs qui se sont renforcés sur ce créneau, parmi lesquels Cisco, Fortinet, Juniper Networks (depuis le rachat de Netscreen en mars 2004), SonicWall, ou encore les Français Arkoon et Netasq.

Difficultés financières

WatchGuard, constructeur qui emploie près de 350 employés dans le monde, a fait état d’une perte nette de 4,1 millions de dollars sur son premier trimestre 2006, pour un chiffre d’affaires de 18,6 millions de dollars.

En 2005, il a enregistré une perte nette de 8,2 millions de dollars, contre 7,7 millions en 2004. Son CA s’élevait alors à 75,2 millions de dollars, contre 82,8 millions de dollars un an plus tôt.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur