Seed Scientific : une ultime acquisition pour Spotify avant l’ère Apple Music

Big dataData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
spotify-seed-scientific
2 1

Pour approfondir la dimension analytique dans son offre de streaming, Spotify met la main sur une start-up spécialiste en la matière : Seed Scientific.

Analyser ce qu’écoute l’utilisateur, évaluer sa réceptivité aux tendances du moment et lui recommander du contenu en conséquence ; cerner le positionnement des marques et les aiguiller ainsi dans leurs campagnes publicitaires ; déterminer les préférences des artistes pour les guider dans leur promotion auprès du public : le big data ouvre une infinité de perspectives pour la musique en streaming.

C’est dans cet esprit que Spotify a décidé d’approfondir la dimension analytique sur l’ensemble de sa plate-forme. Une ambition qui s’est notamment traduite, l’année passée, par l’acquisition de The Echo Nest et son moteur de recommandation exploité par plusieurs concurrents (Deezer, Rdio, Rhapsody…).

L’entreprise suédoise, qui vient de boucler un tour de table record (526 millions de dollars, pour une valorisation dépassant les 8 milliards), franchit une nouvelle étape dans le développement de cette stratégie : elle annonce avoir mis la main sur Seed Scientific.

Cette start-up basée à New York s’est spécialisée dans la découverte, la collecte, l’analyse et la visualisation de données. Elle compte, dans son portefeuille de clients* anciens ou actuels, des références comme Audi, General Electric, Unilever, le gouvernement brésilien, les Nations unies… et Beats Music, propriété d’Apple depuis mai 2014.

Composée d’une vingtaine d’ingénieurs, scientifiques, mathématiciens et designers, l’équipe de Seed Scientific restera à New York, où elle rejoindra les locaux de Spotify, au sein d’une nouvelle entité baptisée Advanced Analytics. Celle-ci aura pour mission de comprendre et d’améliorer la façon dont les artistes, les marques et les utilisateurs interagissent avec le service.

Cette acquisition est sans doute la dernière pour Spotify avant l’arrivée, le 30 juin, d’Apple Music dans une centaine de pays.

Malgré la puissance de feu d’Apple, Spotify refuse d’abdiquer. Ses données d’audience ont d’ailleurs été récemment réactualisées, avec des chiffres multipliés par deux en un an : 20 millions d’abonnés à l’offre payante (9,99 euros TTC en France) sur une base globale de 75 millions d’utilisateurs actifs.

Pour autant, Spotify n’est toujours pas rentable. Ses pertes se creusent même : 183 millions de dollars en 2014, contre 56 millions en 2013.

* Les solutions de Seed Scientific ont été exploitées pour la mobilité interne dans une société du secteur de la santé, pour analyser l’opinion publique sur le développement durable dans un pays d’Amérique du Sud ou encore pour détecter les anomalies sur le réseau d’un éditeur européen spécialisé dans la sécurité informatique.

Crédit photo : agsandrew – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur