Sello : Shopify parie sur le mobile comme tremplin e-commerce

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilitéSmartphones
shopify-sello
5 10

Pour aider créateurs et entrepreneurs à se lancer dans le e-commerce, Shopify met à leur disposition une application mobile : Sello.

Comment convaincre créateurs et entrepreneurs de se lancer dans le commerce en ligne ?

Shopify a opté pour une application mobile gratuite qui permet de publier des annonces en quelques minutes.

Baptisée Sello, elle est disponible sur iOS et Android, pour le moment aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Trois étapes sont nécessaires pour mettre un produit en vente : le photographier, y ajouter titre et description, puis décider du prix tout en réglant quelques options concernant notamment le périmètre géographique de livraison.

Si les frais de gestion des paiements – que ce soit par carte de crédit ou par PayPal – sont à la charge du commerçant, Shopify ne prélève pas de commission sur les transactions.

L’entreprise canadienne, cotée en Bourse depuis le mois de mai, positionne Sello comme une porte d’entrée vers le reste de son offre. Un pas de plus vers la rentabilité escomptée en 2015, après une année 2014 dans le rouge* (22,3 millions de dollars de perte nette) malgré un chiffre d’affaires doublé (105 millions de dollars).

La puissance de l’application ne réside pas tant dans les possibilités qu’elle offre en matière de gestion des commandes (notifications, communication du numéro de suivi au client…), mais plutôt dans ses nombreuses connexions avec les réseaux sociaux. En l’occurrence Facebook, Twitter, Google+, Instagram et Pinterest.

Des passerelles sont également établies avec deux services de messagerie instantanée : Facebook Messenger et WhatsApp.

Pour Shopify, c’est dans ce type de services que se trouve « la marketplace du futur ». En tout cas pour la découverte de produits. Pour le reste, le suivi du parcours client doit s’inscrire dans une logique cross-canal abordant jusqu’aux ventes en magasins physiques.

* Positionnée sur le même créneau que des références comme Magento et Prestashop, la plate-forme Shopify est exploitée par environ 160 000 vendeurs. Fondé sur un système d’abonnement mensuel, le revenu annuel moyen par marchand avoisine les 1 000 dollars.

Crédit photo : SP-Photo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur