SeLoger.com : Springer a brisé la résistance avec une surenchère

Cloud

Axel Springer propose à la direction de SeLoger.com un nouveau prix qui constitue une prime de 12% par rapport au prix poussé lors de l’OPA initiale de septembre 2010.

SeLoger.com et Axel Springer bientôt co-propriétaires ?

Après une première tentative ratée pour monter dans le capital de la spécialisée dans l’immobilier en ligne, le groupe allemand dévoile une nouvelle offre visiblement plus séduisante.

Les deux groupes évoquent un “accord sur une surenchère amicale à 38,05 euros”. “L’OPA hostile”, c’est visiblement derrière.

Le nouveau prix représente une prime de près de 12% par rapport au prix de l’offre publique d’achat initiale déposée par Axel Springer le 28 septembre 2010.

Selon Les Echos, cette nouvelle offre de Springer valorise Seloger.com à plus de 633 millions d’euros (contre 560 millions initialement).

Cette offre “pour faire la paix” comporte quelques conditions, notamment celle visant à abandonner le recours du groupe SeLoger.com devant la cour d’appel de Paris.

La société visée par l’OPA de Springer voulait dénoncer la décision de conformité de l’Autorité des marchés financiers donnant le feu vert à cette opération.

“Compte tenu de l’amélioration des termes et conditions de la surenchère, le Conseil a, à l’unanimité de ses membres, considéré que la surenchère était conforme à l’intérêt de la Société, de ses actionnaires, de ses clients et de ses salariés et qu’elle pouvait par conséquent être considérée comme amicale”, peut-on lire dans le communiqué (PDF).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur