Semi-conducteurs : Amazon met les mains dans le silicium

ComposantsPoste de travail
amazon-semi-conducteurs
1 3

Amazon avance ses pions dans le secteur des semi-conducteurs en ouvrant à l’ensemble des OEM la plate-forme ARM « Alpine » de sa filiale Annapurna Labs.

Peut-on considérer qu’Amazon vient de faire son entrée sur le marché des semi-conducteurs ?

Sa filiale Annapurna Labsacquise il y a un an, pour un montant estimé à 350 millions de dollars – a officiellement ouvert sa plate-forme Alpine à l’ensemble des fabricants de passerelles multimédias, routeurs, serveurs de stockage et autres équipements du foyer numérique.

L’offre Alpine est basée sur les architectures ARMv7 (32 bits) et ARMv8 (64 bits), avec des puces associant une partie calcul (via un processeur à 2 ou 4 coeurs Cortex-A15) et diverses interfaces de communication, dont l’Ethernet 10 gigabits et l’interface PCIe Gen 3, avec une prise en charge de la mémoire vive DDR4 avec ECC (« Error Correction Code »).

Ces SoC ont déjà trouvé place dans certains NAS de marques Netgear, QNAP et Synology, avec un objectif : optimiser le rapport performance par watt (traitement plus rapide des données tout en consommant moins d’énergie), sans avoir à se baser sur des optimisations logicielles.

Parmi les acteurs de l’écosystème ARM positionnés sur ce segment, on citera MediaTek, Rockchip, AllWinner ou encore Marvell.

Du côté d’Annapurna Labs, l’historique est moins fourni, la start-up d’origine israélienne ayant été fondée en 2011. La compatibilité avec le noyau Linux n’a été véritablement finalisée qu’au printemps dernier, avec la version 4.1.

La stratégie d’Amazon n’est pas forcément celle que l’on attendait : le groupe de Jeff Bezos était plutôt pressenti pour conserver ces technologies de semi-conducteurs en interne, afin d’alimenter l’offre d’Amazon Web Services, fournisseur de solutions cloud.

D’autant plus que c’est généralement la politique de la maison. On en avait eu l’exemple avec une autre start-up hardware : Kiva Systems, dont les robots ne sont officiellement exploités que dans les centres logistiques d’Amazon.

Crédit photo : DwaFotography – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur