Serveur de stockage : Sun pousse un nouveau J4000 “open source”

Cloud

Selon Sun Microsystems, ce serveur de stockage résulte de l’initiative “Open Storage” qu’il a annoncée en avril.

Exploiter les technologies open source pour offrir de nouveaux produits, répondant à moindre coût à l’explosion des besoins en stockage des entreprises. Tels sont les objectifs affichés par Sun avec le lancement de sa nouvelle ligne de produits de stockage : Sun Storage J4000.

Disponibles dès à présent, pour un tarif débutant à 3000 dollars (1911 euros), les serveurs de stockage J4000 sont définis comme des “systèmes intégrés” ou des “appliances” par Laurent Bartoletti, responsable des produits stockage chez Sun France. Ils offrent, selon lui, un “réel intérêt économiqueaux entreprises”.

Le principe : ces systèmes, qui sont présentés comme complémentaires des systèmes “haut de gamme” Sun Fire X4500, associent des périphériques de stockage “standards” à la plate-forme logicielle Open Storage de Sun. Laquelle est adossée à OpenSolaris, la version open source de son système d’exploitation Unix historique.

OpenSolaris et systèmes JBOD

La plate-forme OpenSolaris Storage englobe, entre autres, le système ZFS (Zettabyte File System) de gestion de fichiers à 128 bits de Sun et CIFS (Common Internet File System), un protocole d’échange de données intégré au noyau Solaris. Elle intègre aussi Comstar (Common Multiprotocol SCSI Target), un logiciel permettant d’émuler un système de stockage SCSI (Small Computer System Interface).

Au niveau matériel, la gamme J4000 se décline en trois produits JBOD (pour “Just a Bunch of Disks”) à plusieurs disques. Le J4200 peut supporter 12 disques par tiroir pour un maximum de 46 disques SAS (Serial Attached SCSI) ou SATA (Serial ATA). Le J4400 comprend jusqu’à quatre disques par tiroir et jusqu’à six ports SAS. Enfin, le J4500, un système doté de quatre racks, offre jusqu’à 48 disques par tiroir avec un maximum de quatre ports SAS et de 480 disques SATA.

Le constructeur a parallèlement annoncé une nouvelle version de son serveur Fire X4500 (plus connu sous son nom de code, Thumper), dont le prix débute à 22 000 dollars (14 000 euros). Particularité du Sun Fire X4540, le “petit” dernier : il est équipé de deux processeurs quadri-coeurs Opteron d’AMD, tandis que son aîné se contente de deux processeurs double coeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur