Serveur Microsoft : défaut de sécurité pour IIS 5.0

Cloud

Microsoft confirme la présence d’une faille de sécurité sur son serveur Internet Windows 2000. La firme propose d’ores et déjà un correctif.

Quelques semaines seulement après l’annonce d’une faille de sécurité sur le logiciel de sécurité de Microsoft, ISA Server 1.0 (voir édition du 18 avril 2001), c’est au tour de Windows 2000 de connaître quelques fragilités au travers de son extension IIS 5.0. Selon les experts, quelques secondes pourraient suffire à un pirate informatique à prendre le contrôle total de n’importe quel site fonctionnant sur le serveur Internet de Windows 2000. La faille découverte par la société californienne, Digital Security, est confirmée par Microsoft. “Le défaut est extrêmement sérieux,” a déclaré un porte-parole de Microsoft. Prévenue il y a deux semaines, la société propose aujourd’hui un patch, disponible sur son site.

La faille toucherait aussi Windows 2000 Advanced Server et Windows 2000 Datacenter Server. En fait, le problème serait du a une faille dans le protocole IPP (Internet Printing Protocol). Ce protocole est implémenté par défaut par le biais d’une extension ISAPI dans Windows 2000. Cette extension ISAPI utilise une mémoire tampon non régulée et surtout qui ne vérifie pas les requêtes d’entrées. En passant par le port 80 (HTTP) et/ou 443 (HTTPS) le pirate informatique aurait ainsi la possibilité de prendre entièrement le contrôle du serveur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur